Monde

Royaume-Uni: Theresa May, Première Ministre dès mercredi

À la suite de la démission de David Cameron, Theresa May devrait lui succéder dès mercredi.

Lundi 11 juillet, à Londres, David Cameron a annoncé que Theresa May devrait lui succéder dès mercredi 13 juillet au soir.

Nous aurons un nouveau ministre dans ce bâtiment derrière moi mercredi soir.

Une annonce faite devant le 10, Downing Street, la résidence et le bureau du Premier Ministre. Il a ajouté qu’il présenterait sa démission à la Reine Elizabeth II après les questions au Parlement mercredi. Un peu plus tôt, Andrea Leadsom, la Sécretaire d’État à l’énergie et concurrente de Theresa May, avait annoncé son retrait de la course pour diriger le Parti Conservateur. Après le retrait de Boris Johnson et Michael Gove, les deux partisans du “Leave”, Andrea Leadsom n’a pas résisté longtemps. Militante du Brexit, elle soutenait que seule une “brexiter” comme elle, pouvait diriger le pays. Lundi, elle a changé d’avis et a estimé que Theresa May est idéale pour mettre en œuvre le Brexit

dans de meilleures conditions pour les Britanniques.

Elle a estimé que sa concurrente avait obtenu 60% de soutien des députés conservateurs alors qu’elle n’avait obtenu que 25%.

Les intérêts de notre pays sont mieux servis par la nomination immédiate d’un premier ministre fort et solidement soutenu.

Après son annonce, le parti conservateur, chargé du processus de sélection, a fait savoir qu’il n’y avait plus besoin d’élection. La nomination de Theresa May comme leader en remplacement de David Cameron, allait intervenir après consultation du parti. Sa désignation en tant que Première Ministre, fera l’objet de consultation entre elle-même, les instances des tories, Downing Street et la Reine Elizabeth II.

Surprise par l’accélération du processus, la future Première Minsitre prononçait ce lundi 11 juillet, son premier discours de campagne, où elle insistait sur le problème de justice sociale et la lutte contre les inégalités.

Brexit veut dire Brexit. Nous allons en faire un succès. Négocier le meilleur accord pour le Royaume-Uni qui sort de l’Union Européenne et l’établissement d’un nouveau rôle dans le monde.

Theresa May bénéficie d’une bonne expérience. En effet, elle était une ancienne responsable dans un organisme financier. Elle est Minsitre de l’Intérieur depuis six ans et chargée des questions sur l’immigration. Elle allie parfaitement les compétences dans ces deux domaines-clés pour la négociation avec les vingt-sept pays de l’UE. Trois semaines après le référendum, le pays sera dirigé par une partisane qui souhaitait que le Royaume-Uni reste dans l’Union Européenne.

Publié le mardi 12 juillet 2016 à 12:06, modifications mardi 12 juillet 2016 à 10:47

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !