Monde

Ecosse : Un musulman tué pour avoir souhaité « joyeuse Pâques » aux chrétiens

Un commerçant musulman d’origine pakistanaise a été assassiné à Glasgow, Écosse, pour avoir partagé sur sa page Facebook un message souhaitant la bonne Pâques aux chrétiens.

Asad Shah était un épicier musulman d’origine pakistanaise qui tenait un petit magasin à Glasgow, en Écosse. Le 24 mars, afin de souhaiter de joyeuses Pâques aux chrétiens, le commerçant a décidé de publier un message sur sa page Facebook :

Bon Vendredi Saint et très heureuse Pâques, en particulier à ma nation chrétienne bien-aimée… Suivons le vrai chemin de notre bien-aimé saint Jésus-Christ, pour obtenir le vrai succès dans les deux mondes.

asad

Voyant ce message de paix et de tolérance, un intégriste de 32 ans, se rend alors à l’épicerie et entame une conversation virulente avec Asad. Au fil de la conversation, il devient de plus en plus violent et l’homme barbu finit par sortir un couteau de cuisine. Il assène l’épicier de 30 coups de couteau et le frappe à la tête.

Transporté à l’hôpital de l’Université Queen Elizabeth, Asad Shah, âgé de 40 ans, décédera avant même d’atteindre l’hôpital.

L’homme parvient à prendre la fuite, mais très vite il est rattrapé par la police. Il est désormais en garde à vue. D’après les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait d’un crime religieux. Il l’aurait puni de mort, car un musulman n’a pas le droit d’apostasier.

Croyant mais tolérant envers les autres religions, Asad Shah était très apprécié de ses clients et il aimait rendre service. Une page de soutien a été créée pour récolter des fonds afin d’aider sa famille. Plus de 42 000 euros ont déjà été donnés.

Cette tragédie a bouleversé toute l’Écosse, chrétiens comme musulmans. Un hommage a été rendu à la victime, lors d’une veillée funèbre à laquelle participait le Premier ministre écossais.

Publié le jeudi 31 mars 2016 à 10:09, modifications jeudi 31 mars 2016 à 10:13

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !