Monde

Le Parlement européen a demandé un entretien avec Mark Zuckerberg

Le Parlement européen avait déjà convoqué le patron de Facebook en mars dernier, et souhaite le rencontrer en personne à propos du scandale Cambridge Analytica.

Antonio Tajani, le président du Parlement européen, a convoqué Mark Zuckerberg pour un entretien à propos de l’exploitation de données personnelles de ses utilisateurs par Facebook. Reste à savoir si celui-ci fera le déplacement.

Une manière de restaurer la confiance

Le président du Parlement européen avait déjà invité le PDG Facebook à venir s’exprimer au parlement européen au lendemain du scandale Cambridge Analytica. Mais Mark Zuckerberg avait préféré que Joel Kaplan, son vice-président chargé des affaires publiques, vienne à sa place parler devant les députés européens.

Dans une lettre adressée à Mark Zuckerberg, Antonio Tajani lui demande ainsi de venir en personne :

Nous sommes convaincus que les millions d’Européens affectés par le scandale Cambridge Analytica​ méritent une explication complète et approfondie de la part du principal responsable de Facebook, exactement comme cela a été le cas pour les citoyens américains.

Dans le même temps, Andrus Ansip, le vice-président de la Commission européenne, a rencontré Mark Zuckerberg au siège de Facebook, afin de le convaincre de faire le déplacement. En effet, celui-ci lui a affirmé que “l’invitation du Parlement européen était une manière de restaurer la confiance” avec les citoyens et les autorités européennes.

Publié le vendredi 20 avril 2018 à 18:46, modifications vendredi 20 avril 2018 à 18:06

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !