Monde

Japon : 99% des demandes d’asile sont rejetées

Les demandeurs d’asile ne seraient pas les bienvenus au Japon. La raison ? Une politique très restrictive du pays envers les réfugiés. En 2016, seules 28 demandes ont été acceptées. Autant dire c’est la croix et la bannière.

L’immigration est un sujet polémique au Japon, obtenir un statut de réfugié paraît vraiment difficile. Malgré un vieillissement croissant de la population et le manque de main d’oeuvre, le Japon refuse d’assouplir sa politique d’asile.

Une politique restrictive envers les demandeurs d’asile

Comme le rapporte l’AFP, moins de 1% des réfugiés se voient accorder l’asile. Le Japon peine en effet à s’ouvrir au étrangers. Les chances d’obtenir le fameux sésame relève donc d’un exploit. Le pays est très généreux quand il s’agit de fournir une assistance financière. En revanche, il a une approche très stricte en matière d’accueil des réfugiés. Ainsi, en 2016, seuls 28 réfugiés sur 8.203 demandes ont eu une suite favorable. On est loin de la situation européenne où affluent des dizaines de milliers de migrants du Moyen-Orient. Le Japon a gardé une mentalité fermée aux étrangers et ce malgré une main-d’oeuvre en déclin.

99% des demandes d’asile rejetés au Japon

Les conditions appliquées par le Japon serait trop sévères. Et les procédures juridiques et sociales sont notamment longues et complexes. Le taux d’obtention du statut de réfugié y est moindre.
Selon le Bureau japonais de l’immigration, les demandeurs d’asile seraient principalement d’origine asiatiques et immigrent notamment pour des raisons économiques.
D’après une enquête menée par le ministère japonais de la Justice, 30% des étrangers se disent victimes de pratiques discriminatoires. Certains employeurs refuseraient ainsi de travailler avec un travailleur étranger.

Le Japon a toujours fermé la porte aux étrangers car il s’agit d’une nation insulaire.

a déclaré Hidenori Sakanaka, ancien responsable du ministère de la Justice et à la tête d’un groupe de réflexion pro-immigration.
La population japonaise devrait baisser à 87 millions de personnes en 2060, contre 127 millions actuellement.

Publié le vendredi 5 mai 2017 à 11:46, modifications vendredi 5 mai 2017 à 12:23

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !