Monde

Italie : Virginia Raggi élue première femme maire de Rome

L’avocate de 37 ans, très peu connue du grand public il y a peu, s’est imposée à Rome, sous l’étiquette du mouvement populiste 5 Étoiles.

Les habitants des principales villes d’Italie votaient ce dimanche 19 juin pour le second tour des élections municipales. L’échéance était cruciale pour le gouvernement puisque la capitale du pays est passée entre les mains d’un de ses opposants, le Mouvement 5 étoiles.

En effet, c’est une première dans l’histoire de la ville antique : une femme a été élue maire de Rome, ville de millions d’habitants, réputée ingouvernable.

Totalement inconnue du grand public il y a encore quelques mois, y compris à Rome, Virginia Raggi est la nouvelle figure montante du Mouvement 5 étoiles. L’avocate de 37 ans remporté 67% des voix dimanche soir, dans un scrutin largement marqué par l’absentéisme de prés de la moitié des électeurs. Elle s’est positionnée bien avant Roberto Giachetti, le candidat du Part démocrate (centre gauche) du chef du gouvernement Matteo Renzi.

Issue d’une famille de la moyenne bourgeoise romaine, elle est avocate. Avec les valeurs de la famille comme étendard, elle dit s’être lancée en politique à la naissance de son fils. Elle voulait une ville plus belle pour lui.

Si Virginia Raggi a peu d’expérience en politique (elle a été conseillère municipale depuis trois ans seulement), elle en a fait un argument dans sa campagne :

Moi je suis apolitique, hors des schémas des partis traditionnels.

Elle a été très rapidement propulsée à Rome par le Mouvement 5 Etoiles qui mise sur les jeunes.

Ce mouvement politique a été créé en 2009 par l’humoriste Beppe Grillo, que certains comparent à Coluche. Ce trublion de la politique italienne s’affiche clairement populiste avec notamment des réductions d’impôts pour les petites industries et entend appliquer la démocratie participative pour régler les affaires publiques.

Le Mouvement 5 Etoile ne se revendique ni de droite ni de gauche mais comme étant le parti du peuple.

Devant la presse, Virginia Raggi a évoqué :

Un moment historique fondamental, qui marque un tournant : pour la première fois, Rome a une femme maire, à une époque où l’égalité des chances est encore une chimère.

Le premier défi de la jeune avocate sera notamment de :

Ramener la légalité et la transparence dans les institutions. Maintenant au travail, il y a tant de problèmes, je suis prête à gouverner.

Publié le mardi 21 juin 2016 à 9:40, modifications mardi 21 juin 2016 à 8:30

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !