Monde

Italie : Un imam provoque un scandale en postant une photo de religieuses à la plage

Un imam Italien a jugé bon de poster sur Facebook la photo d’un groupe de religieuses sur une plage. Problème : cette image a provoqué une grosse polémique, au point de contraindre le réseau social à clôturer provisoirement son compte.

Voilà plusieurs jours que la polémique autour du port du burkini ne cesse de prendre de l’ampleur en France. Au centre des débats, un arrêté pris par David Lisnard (LR), le maire de Cannes, visant à interdire le port de ce vêtement couvrant intégralement le corps sur les plages de sa ville. Et c’est justement afin de rebondir sur ce sujet pour le moins d’actualité qui semble aujourd’hui dépasser les frontières qu’un imam Italien a jugé bon de partager une photo sur Facebook qui, de toute évidence, n’a pas été au goût de tout le monde…

En effet, vendredi 19 août, Izzedin Ezir, imam de Florence, a diffusé sur le réseau social de Mark Zuckerberg un cliché sur lequel on peut apercevoir huit religieuses voilées en train de jouer avec les vagues sur une plage. Partagée près de 3.000 fois, la photo, pour laquelle l’imam n’avait ajouté aucun commentaire, s’est très vite retrouvée inondée de commentaires, obligeant même Facebook à clôturer le compte de façon provisoire suite à plusieurs réclamations faites par les internautes.

Publié par Izzeddin Elzir sur vendredi 19 août 2016

Ce n’est qu’au bout de quelques heures que le compte a pu être réactivé. Interrogé sur ce partage hautement controversé par la chaîne de télévision Sky Tg24, Izzedin Ezir a confié :

(J’ai voulu) répondre à ceux qui disent que nos valeurs occidentales sont différentes dans la manière de s’habiller et de se couvrir le corps.

Puis d’ajouter :

J’ai voulu dire qu’une partie des valeurs occidentales vient du christianisme (…) et qu’on voit que les racines chrétiennes sont aussi faites de personnes qui se couvrent quasi totalement.

Également président de l’Union des Communautés Islamiques d’Italie (UCOII), l’imam assure avoir voulu créer un « débat positif », regrettant néanmoins les proportions prises par cette polémique autour de sa publication.

En Italie, le ministre de l’Intérieur à quant a lui jugé « inadéquates, voire dangereuses » les mesures d’interdiction prises à l’encontre du burkini.

Publié le dimanche 21 août 2016 à 10:00, modifications dimanche 15 janvier 2017 à 15:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

84 Commentaires