Monde

Bangladesh : terrible rechute pour l’homme-arbre, ses verrues sont de retour

Après avoir subi 24 opérations au Bangladesh, l’homme-arbre souffre à nouveau de son étrange et rare maladie.

Rechute malgré les 24 opérations

Surnommé l’homme-arbre, Abul Bajandar était tristement célèbre à cause d’une maladie de peau génétique rarissime appelée épidermodysplasie verruciforme. En effet, ce père de famille de 27 ans, originaire du Bangladesh, avait ses mains et ses pieds recouverts de verrues aux allures d’écorces d’arbres. Son cas avait d’ailleurs fait le tour du monde lors de son admission à l’hôpital au Bangladesh en 2016.

Sa situation était devenue si inquiétante, qu’il avait dû se faire opérer au Medical College Hospital (DMCH) de Dhaka. Une opération délicate qui avait été prise en charge par l’établissement. Malheureusement, quelques semaines seulement après la dernière intervention et après avoir subi 24 opérations, voilà que ses verrues refont surface.

J’ai peur d’avoir encore des opérations. Je ne pense pas que mes pieds et mains se rétabliront un jour.

a-t-il confié à l’AFP.

Samanta Lal Sen, la coordinatrice de la chirurgie plastique du Dhaka Medical College Hospital, a également déclaré :

Nous pensions que nous avions réussi. (…) Mais il semble maintenant que ce sera un patient qui prendra du temps.

Une longue route douloureuse et pénible

Ces deux dernières années, Abul Bajandar s’est fait retirer près de cinq kilos d’excroissance qui l’empêchaient de travailler et de s’occuper de sa petite fille de quatre ans. Cette semaine, il a subi sa 25e opération pour retirer quelques-unes des nouvelles verrues apparues sur ses mains.

Seules cinq personnes seraient touchées par ce syndrome à travers le monde, dont une fillette de 10 ans. Ses verrues semblables à des écorces d’arbres lui ont été retirées le 7 février 2017. Cependant, depuis l’opération, les excroissances ont refait leur apparition sur son visage.

Publié le samedi 3 février 2018 à 17:35, modifications samedi 3 février 2018 à 16:49

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !