Monde

Fusillade de Las Vegas : Le père du tueur était l’un des fugitifs les plus recherchés aux Etats-Unis

Le profil de Stephen Paddock, le tireur de Las Vegas qui a tué au moins 59 personnes, intrigue les enquêteurs.

STORY - Episode 1/7

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

Episode suivant >>

Le profil de Stephan Paddock, l’auteur de la fusillade de Las Vegas, la plus meurtrière de l’histoire récente des États-Unis, commence peu à peu à se révéler aux enquêteurs. En effet, après le drame qui a coûté la vie à 59 personnes, le profil du sexagénaire se précise.

Un retraité sans histoire

Ce riche comptable, aujourd’hui retraité, menait une existence sans histoire à Mesquite. Une petite ville d’environ 18.000 habitants du Nevada, à quelque 120 kilomètres de Las Vegas. Il vivait dans un quartier récent et très calme prisé des retraités, selon la police locale. Inconnu des services de police, Stephen Paddock a pourtant accumulé dans la plus grande discrétion un arsenal de 42 fusils et armes de poing, des explosifs et des milliers de munitions.

Les policiers ont retrouvé 16 armes de calibres différents dans sa chambre d’hôtel. La plupart des fusils d’assaut, vraisemblablement transportées dans plus de 10 valises. En outre, certains fusils étaient équipés de lunettes et son véhicule contenait du nitrate d’ammonium. Un engrais qui peut servir à fabriquer des explosifs. A son domicile, un véritable arsenal, comprenant des explosifs, a été découvert.

Si l’organisation Etat islamique a affirmé qu’il était l’un de ses « soldats », les autorités policières le qualifient de « loup solitaire ». Martelant qu’il a agi seul.

Un père braqueur de banques

Pourtant, le nom de Paddock n’est pas du tout inconnu des autorités américaines. Comme l’a rapporté LCI ce mardi 3 octobre, son père, Benjamin Hoskins Paddock a été au cours des années 1950 à 1970 l’un des criminels les plus recherchés par le FBI sur le territoire américain.

En effet, braqueur de banques dans les années 60, aux tendances psychopathiques et suicidaires graves, il a été envoyé en prison en 1961. Stephen Paddock avait alors 8 ans. Habitué des centres de détention, Benjamin Hoskins Paddock avait dans un premier temps été condamné à vingt ans de prison avant de s’échapper d’une prison fédérale en 1968.

L’amateur de bingo a tenté à plusieurs reprises de changer de vie dans des villes où personne ne le connaîssait. Activement recherché par le FBI, c’est finalement au Texas que Benjamin Hoskins Paddock a terminé sa vie, en 1998. En revanche, ses relations familiales étaient plus que tendues puisque ses deux fils n’ont pas grandi avec lui.

Une information qu’a confirmée Eric Paddock, le frère du tueur de Las Vegas :

Je ne le connaissais pas. On ne le connaissait pas. Il n’était jamais avec ma mère. Je suis né alors qu’il était en cavale et c’est la dernière fois qu’il a été associé à notre famille.

Publié le mercredi 4 octobre 2017 à 10:41, modifications mercredi 4 octobre 2017 à 9:51

Naviger dans la "Story"

Episode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

3 Commentaires