Monde

États-Unis : Un néonazi obtient le droit de s’appeler Hitler

États-Unis Hitler

Aux États-Unis, une cour du New Jersey a autorisé un suprémaciste blanc à prendre pour nom de famille celui du dictateur nazi, Adolf Hitler.

I Hail Hitler !

Aux États-Unis, la Cour de justice de l’État du New Jersey vient d’autoriser Isidore Heath Campbell à changer de nom de famille et de prendre celui de Hitler en référence au dictateur. Ce citoyen américain de 44 ans se fera désormais appeler Isidore Heath Hitler. Il portera ainsi les initiales I.H.H., l’abréviation du salut du Parti nazi : I Hail Hitler (Je salue Hitler).

Son changement de nom est devenu effectif lundi 8 mai, alors que l’Europe célébrait la fin de la Seconde Guerre mondiale. Interrogé par un média local, cet habitant de Pennsylvanie a déclaré :

 C’est génial ! Mon permis de conduire a déjà été modifié, mon assurance et ma carte d’identité. Tout ce dont j’ai besoin a déjà été modifié.

Ce néonazi et suprémaciste blanc arbore fièrement une moustache similaire à celle du dictateur, une croix gammée qu’il porte dans le cou et de nombreux autres tatouages à la gloire du IIIe Reich.

Isidore Heath Campbell Hitler

Un parcours chaotique

Isidore s’est fait connaître des médias en 2008. À l’époque un supermarché avait refusé d’écrire “Adolf Hitler” sur le gâteau d’anniversaire de son fils. Ses trois enfants aînés s’appellent respectivement Adolf Hitler Campbell, JoyceLynn Aryan Nation Campbell et Honzlynn Jeannie Campbell.

Celui qui est surnommé le « papa nazi » par les médias américains a perdu la garde de ses neuf enfants. Il a également fait l’objet de plusieurs plaintes pour violences domestiques. En 2013, il s’était rendu devant un juge des affaires familiales en portant un uniforme nazi. Il espérait obtenir le droit de voir le plus jeune. En 2015, alors qu’il s’était enfui de chez lui pour échapper à la police, il a été condamné à 180 jours de prison pour obstruction à la justice et résistance active.

Est-ce légal ?

On est en droit de se demander si la décision de la Cour de justice du New Jersey est légale. Ainsi, selon le blog d’une firme d’avocats, consulté par USA Today, cette dernière n’aurait pas eu d’autres choix que d’approuver la demande du néonazi :

La loi du New Jersey présente quelques restrictions légales sur les noms. Cependant, le bureau des statistiques de l’état-civil ne peut rejeter un nom que lorsqu’il contient des obscénités, des chiffres, des symboles ou qu’il est illisible.

Publié le samedi 13 mai 2017 à 12:29, modifications samedi 13 mai 2017 à 11:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !