Monde

États-Unis : Condamné à 1 503 ans de prison pour le viol répété de sa fille

Un Américain a été condamné à 1 503 ans de prison pour avoir violé sa fille, deux à trois fois par semaine, pendant quatre ans.

Un Américain de 41 ans a été condamné, vendredi dernier, par la cour supérieure de Fresno, en Californie, États-Unis, à 1 503 ans de prison pour le viol répété de sa fille. L’homme était accusé d’avoir abusé de sa fille, deux à trois fois par semaine, entre mai 2009 et mai 2013.

Traitant sa fille comme sa propriété privée pour se satisfaire sexuellement depuis qu’elle avait 17 ans, Rene Lopez a été arrêté en novembre 2013 quand celle-ci a trouvé le moyen et le courage de contacter les autorités.

Selon le quotidien local, le père de famille a été reconnu coupable de 186 chefs d’accusation d’agressions sexuelles et de dizaines d’autres chefs de viol sur mineur.

Interrogée par la police, la victime a révélé que son père l’avait contrainte à plusieurs reprises à effectuer des avortements. En effet, au cours des années de violence, la jeune femme était tombée enceinte suite aux viols répétés de son père.

Tout au long du procès, Rene Lopez n’a jamais montré de remords pour ses actes. La justice lui avait proposé 13 ans d’emprisonnement s’il admettait sa culpabilité, ce qu’il n’a jamais accepté. Le juge a estimé qu’il était un grave danger pour la société.

La victime a expliqué à CBS News que son père avait ruiné son adolescence et qu’il lui avait fait croire que c’était de sa faute.

Publié le vendredi 28 octobre 2016 à 9:03, modifications vendredi 28 octobre 2016 à 9:13

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !