Monde

États-Unis : jugés pour avoir affamé à mort leur fille adoptive

Nicole Finn

Nicole Finn est actuellement jugée par la Cour de l’Iowa, aux États-Unis, pour avoir affamé à mort sa fille de 16 ans en octobre 2016.

Elle ne pesait que 38 kg

Natalie Finn, une jeune fille de 16 ans, est morte dans d’atroces conditions le 24 octobre dernier aux États-Unis. En effet, sa mère adoptive, Nicole Finn, est accusée de l’avoir torturé et de l’avoir affamé à mort. Juste avant de mourir, cette dernière ne pesait plus que 38 kg.

La mère de famille, âgée de 43 ans, avait enfermé ses trois enfants adoptifs Jaden, Mikayla et Natalie dans une chambre de la maison où ils devaient dormir. Ils devaient également faire leurs besoins à même le sol, rapporte le site faitsdivers.org.

La quadragénaire avait installé une alarme pour que ses filles ne puissent pas sortir de la pièce. Elle avait avoué dans des SMS, envoyés à ses proches, qu’elle haïssait ses enfants et qu’elle affamait Natalie. Ainsi, négligée par ses parents, elle est morte d’une crise cardiaque causée par la malnutrition.

Une maison insalubre

Six semaines après le décès de Natalie, la police avait interpellé les parents de la jeune fille, l’enquête ayant permis d’établir un lien entre le décès et leurs agissements. Au moment de leur arrestation, la maison était dans un état épouvantable. Elle était très sale et des dizaines de chiens et de chats habitaient à l’intérieur.

Faisant face à des accusations d’enlèvement et de meurtre, Nicole Finn pourrait passer le reste de ses jours en prison si elle est reconnue coupable. Quant à son ex-mari, il est accusé de séquestration, de maltraitance et de mise en danger d’enfants. Toutefois, ce dernier ne vivait plus avec sa compagne quand Natalie est morte. Il a plaidé non coupable et sera jugé le 8 janvier.

Publié le lundi 11 décembre 2017 à 16:06, modifications lundi 11 décembre 2017 à 14:37

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !