Monde

États-Unis : À 9 ans, ils se rasent la tête pour soutenir leur camarade atteinte d’un cancer

Des enfants de 9 ans se sont rasés la tête pour soutenir leur collègue atteinte d’un cancer. Une opération qui a permis de récolter 22 000 euros pour une fondation qui soutient la recherche sur le cancer des enfants.

Marlee Pack est une petite fille de 9 ans originaire de Broomfield, aux États-Unis, qui a mené une rude bataille contre le cancer. Après le diagnostic, la jeune fille a dû se soumettre à plus de 40 semaines de chimiothérapie et pendant cette période, elle a reçu un soutien incroyable et inébranlable de ses camarades de classe.

Cameron McLaughlin, sa meilleure amie, a même décidé de lui donner une partie de sa chevelure. Mais n’étant pas convaincu du résultat, elle a décidé de se raser la tête pour que la petite fille se sente moins seule.

La maman de Cameron a expliqué au site Today:

Quand Cameron a dit à Marlee qu’elle avait l’intention de faire disparaître ses cheveux, le visage de Marlee s’est illuminé et elle lui a dit “nous pouvons devenir les meilleures amies chauves.

Les autres enfants et leurs parents se sont également mobilisés à plusieurs reprises pour soutenir Marlee dans sa lutte. Lors de l’une des initiatives organisées par l’école primaire, baptisée Soyez forts, Soyez courageux, Soyez chauves, les enfants et le personnel de l’école se sont rasés les cheveux afin que Marlee ne se sente pas seule.

L’une de ses camarades, Noah Carrington, également âgée de 9 ans, a déclaré à la chaîne Fox31:

Je ne voulais pas qu’elle se sente exclue. Je l’ai fait pour elle.

Environ 80 élèves enfants ont accepté de se raser, en présence de Marlee qui a même saisi la tondeuse. Une opération qui a permis de récolter plus de 25 000 dollars (environ 22 000 euros) pour la fondation St. Baldrick qui soutient la recherche sur le cancer des enfants.

Dans sa lutte contre le cancer, Marlee a dû être amputée de son pied gauche, où se trouvait la tumeur. Actuellement, son cancer est en rémission.

Le rhabdomyosarcome est un cancer qui se développe à partir des tissus que l’on appelle mous (les muscles principalement et les tissus de soutien qui sont entre les organes). Ce cancer est rare et touche une centaine de cas en France tous les ans. Il survient à tous les âges et ils représentent environ 7 % de l’ensemble des cancers des moins de 18 ans.

Publié le samedi 16 avril 2016 à 8:47, modifications samedi 16 avril 2016 à 1:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !