Monde

Election Américaine : Les marchés boursiers en chute face à l’avance de Trump

A mesure que les résultats tombent, la perspective d’une victoire du candidat républicain Donald Trump a contribué à la chute des marchés financiers.

Ce mercredi 9 novembre 2016, la remontée de Donald Trump dans les sondages et l’incertitude qui entoure l’issue du scrutin depuis maintenant quelques heures, entraîne une baisse des principaux indices boursiers. Des résultats qui ne rassurent pas les investisseurs qui tentent de se protéger contre une victoire potentielle de Donald Trump. Les investisseurs craignent un éventuel choc de type Brexit sur ce scrutin.

Ce matin, les indices boursiers s’affichaient tous en nette baisse. L’indice vedette du S&P500 perdait 4,5% (-96,75 points) tandis que le Dow Jones chutait de près de 757 points. Les marchés boursiers tirent la sonnette d’alarme et signalant une inquiétude des marchés sur les perspectives économiques. A 23H00 GMT (1h du matin en France), alors que la Floride avait été attribuée à Trump, l’indice reculait de 691 points (3,78%). Au Japon, l’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo continue de chuter.

L’indice Nikkei des 225 valeurs vedettes lâchait 382,48 points à 16 314,92 points, tandis que le dollar tombait à 102,44 yens, contre 105,24 yens un peu plus tôt. L’euro est quant à lui monté à 1,1222 dollar, contre 1,0989 dollar auparavant.
Même chute à la Bourse de Hong Kong, qui perdait près de 3,5%. L’indice Hang Seng cédait vers 4h30, heure française, 800,56 points, soit 3,49%, à 22.108,91 points.

Du côté des marchés asiatiques, le peso mexicain est tombé à son plus bas niveau historique. La monnaie mexicaine dévissait peu après 4 heures (heure française) à 20,3195 pesos pour un dollar, contre 18,1634 pesos un peu plus tôt. Le Mexique redoute un succès de Donald Trump, du fait des menaces du candidat républicain d’expulser des États-Unis des millions de migrants illégaux et de faire payer le voisin du sud pour la construction d’un mur sur leur frontière commune.

La perspective d’une présidence Trump fait frémir les places financières mondiales. Ses propos très critiques sur le libre-échange, son inexpérience politique sont de véritables source d’incertitudes. À noter également le déclin des cours du pétrole.

Publié le mercredi 9 novembre 2016 à 7:46, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:24

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Vu sur le web

Vers le top