Monde

Daech entraine des enfants étrangers à devenir la prochaine génération de djihadistes

Europol rapporte que Daech entrainerait les enfants des combattants étrangers à frapper l’Europe.

Selon le rapport annuel sur le terrorisme dans l’Union européenne fait par Europol, Daech entrainerait les enfants étrangers présents sur les territoires contrôlés par l’État islamique à devenir djihadistes. Une cinquantaine de petits anglais seraient sous cette domination terroriste. L’agence de police européenne met en garde :

Dans sa propagande, Daech a souvent montré qu’elle entraînait des mineurs afin qu’ils deviennent la prochaine génération de combattants terroristes étrangers, ce qui pourrait constituer une future menace pour la sécurité des États membres. […] Certains, revenant sur leurs pas, perpétueront la menace terroriste dans l’Union européenne via des conseils, du financement, du recrutement et des activités de radicalisation. Ils pourraient également servir de modèles à d’éventuels futurs djihadistes violents.

Il y aurait également pas moins de 31 000 femmes enceintes dans le « califat » selon les estimations de la Quilliam Foundation, une organisation britannique spécialisée dans l’extrémisme islamiste.

Le futur des enfants nés et élevés au sein de l’organisation État islamique est un problème qui mérite l’attention de la communauté internationale.

Comme le rapporte Nikita Malik, membre de la fondation :

Ils (les enfants) représentent une menace aujourd’hui, mais elle deviendra encore plus grande au fil des années, car leur formatage idéologique vise à les faire détester l’Occident et tous les autres pays, privant les enfants de possibilité de consulter ou de se rappeler d’autres idées.

Ils formeront alors un groupe de djihadistes probablement plus cruels encore puisque embrigadés depuis leur plus jeune âge, peut-être même avant de comprendre la notion basique mais ô combien essentielle du bien et du mal.

Les petites filles seraient quant à elles formées à devenir de bonnes maîtresses de maison, préparées à la mort de leur partenaire ou celle de leurs futurs enfants. Se vantant d’enrôler de jeunes garçons, Daech met en scène leurs recrues dans d’effroyables vidéos de propagandes.

Selon Europol, 5 000 Européens auraient rejoint les troupes de Daech mais les départs vers la Syrie auraient diminué.

Publié le lundi 1 août 2016 à 11:06, modifications lundi 1 août 2016 à 10:54

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !