Monde

Corée du Nord : L’ancien basketteur Dennis Rodman effectue un nouveau voyage diplomatique

Dennis Rodman, l’ancienne star des Chicago Bulls et des Detroit Pistons au look déjanté, devait effectuer un nouveau séjour à Pyongyang en Corée du Nord cette semaine. Ce choix surprenant fait partie en réalité de la « diplomatie du basket » entre les USA et la dictature Nord-Coréenne.

Selon de nombreux médias américains, la légende vivante du basket américain Dennis Rodman va effectuer un séjour diplomatique cette semaine. L’ancien joueur était attendu à Pyongyang dans la journée du mardi 13 juin. Dennis Rodman a remporté cinq titres de NBA dans sa carrière. Ses coupes de cheveux multicolores sont restées dans toutes les mémoires.

Sympathy for the devil ?

L’ex-joueur des Chicago Bulls avait été vivement critiqué aux Etats-Unis suite à ses voyages pour le moins surprenants en 2013 et en 2014. Il s’était déjà à l’époque rendu en Corée du Nord comme le rappelle la rédaction du Figaro. Il accompagnait d’anciennes gloires du championnat américain de basket et certains membres des Harlem Globetrotters. Dennis Rodman avait été notamment accusé de sympathiser avec le dirigeant d’un régime totalitaire.

Rencontre au sommet entre Dennis Rodman et Kim-Jong Un : la diplomatie du basket à l’œuvre

Le dirigeant Kim-Jong-Un est en réalité un grand amateur de ce sport popularisé à travers la planète grâce aux stars de la NBA. A l’occasion de précédents séjours, en 2013 et en 2014, Dennis Rodman apparaissait dans une vidéo restée célèbre dans laquelle il souhaitait un « bon anniversaire [à Kim Jong-Un, son] ami pour la vie ». Kim Jong-Un avait accédé au pouvoir en 2011 en Corée du Nord. Il avait alors succédé à son père Kim Jong-Il, qui dirigeait le pays d’une main de fer depuis 1994.

Selon des précisions du Figaro et selon des sources de CNN, Dennis Rodman aurait été aperçu ce mardi 13 juin à l’aéroport de Pékin. Il aurait d’ailleurs refusé de répondre aux questions des journalistes. Selon CNN, deux responsables nord-coréens ont confirmé que la légende vivante du basket était attendue dans la journée dans la capitale, à Pyongyang.

D’après des informations de Fox News, obtenues auprès d’un responsable de l’administration Trump, Dennis Rodman se rendrait en Corée du Nord « à titre privé ». Ce séjour étonnant ne serait donc pas considéré officiellement comme un voyage diplomatique du côté américain.

L’un des meilleurs défenseurs de l’histoire de la NBA pourra-t-il empêcher une guerre nucléaire ?

Cette nouvelle tentative originale de pacifier les relations entre les USA et la Corée du Nord semble surréaliste. Elle pourrait pourtant s’avérer payante après les tensions extrêmes de ces derniers mois. La menace d’un conflit nucléaire avait été soulevée par Donald Trump et Kim-Jong Un. Souhaitons donc bonne chance à Dennis Rodman !

Publié le mardi 13 juin 2017 à 17:36, modifications mardi 13 juin 2017 à 16:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !