Monde

Au Japon, les sangliers sont en train de s’emparer d’une île

Les sangliers mènent la vie dure aux habitants sur l’île japonaise de Kakara.

Une île japonaise nommée Kakara pourrait bientôt devenir le paradis des sangliers et l’enfer des humains. Ceux qui y vivent encore envisagent d’abandonner le lieu aux animaux sauvages.

De nombreux accidents

La situation est difficile à imaginer. Mais, les habitants de Kakara sont en train de perdre la guerre face aux sangliers selon nos confrères du Telegraph. Si le nombre exact de sangliers qui sont sur l’île est inconnu, il est en revanche certains qu’ils sont plus nombreux que les humains. Ceux-ci ne sont plus que 100 aujourd’hui. Une conséquence de la baisse de la natalité et de l’exode rural. Les habitants ne réussissent à tuer que 50 sangliers par an et le nombre de chasseurs potentiels est lui aussi en chute libre.

Bref, face à une population de sangliers qui se reproduit vite et qui bénéficie de conditions idéales pour se développer, la situation est compliquée. Les animaux ne font face à aucun prédateur naturel et peuvent profiter des cultures de patate pour se nourrir autant qu’ils veulent. Résultat des courses ? Les animaux réputés comme territoriaux et agressifs prennent de plus en plus leurs aises. La presse locale multiplie les histoires sur les conflits entre humains et animaux. Les enfants ne peuvent plus jouer à l’extérieur et il faut mieux éviter de se déplacer à pied si possible.

Dans le doute, les habitants de Marseille où des sangliers en liberté ont été vus il y a quelques jours, devraient peut-être se méfier.

Publié le mercredi 14 mars 2018 à 19:03, modifications mercredi 14 mars 2018 à 15:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct