Monde

Afrique du Sud : Une sordide affaire de cannibalisme ébranle la population

Quatre individus ont été inculpés pour meurtre la semaine dernière, en Afrique du Sud, après la découverte de restes humains chez l’un d’entre eux. Ils sont en outre suspectés de cannibalisme.

Une sordide affaire de cannibalisme secoue en ce moment l’Afrique du Sud. Quatre hommes âgés de 22, 29, 31 et 32 ans originaires du KwaZulu-Natal (province de l’Est du pays) ont en effet été arrêtés et inculpés pour meurtre vendredi 18 août.

L’un des quatre suspects s’est rendu de lui-même à la police d’Escourt. Il a alors expliqué aux forces de l’ordre qu’il était “fatigué de manger de la chair humaine”. Et si les policiers avaient besoin de preuves, il leur en a fourni en sortant de son sac la jambe ainsi que la main d’une femme. Il les a ensuite orienté vers la maison d’un sorcier située dans une localité voisine. D’autres restes humains y ont été découverts. Et selon un élu local, il n’y aurait pas qu’une seule victime : 8 oreilles auraient finalement été trouvées dans un pot.

Trois autres suspects ont été appréhendés dont le sorcier en question selon la chaîne de télévision eNCA. Ces jeunes gens sont soupçonnés d’avoir violé, tué, et coupé en morceaux au moins une femme. Ils auraient ensuite partagé et mangé sa chair.

Le cannibalisme, un fléau en Afrique du Sud

Cette macabre histoire n’est pas une exception en Afrique du Sud. Le mois dernier déjà, à Durban (province du KwaZulu-Natal) un homme a été arrêté tandis qu’il transportait une tête humaine. Les meurtres rituels sur des femmes et des enfants sont un véritable fléau si bien que la police locale dispose d’une unité spéciale pour enquêter sur ses affaires.

La chaîne de télévision sud-africaine eNCA a diffusé des images de la maison où les restes humains ont été retrouvés.

Publié le vendredi 25 août 2017 à 14:04, modifications vendredi 25 août 2017 à 12:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !