Monde

Affaire Weinstein : Le producteur aux 81 Oscars exclu de l’Academy Award of Merit

Lors d’une réunion de crise, l’Académie des Oscars a décidé d’exclure le producteur Harvey Weinstein, visé par des accusations de harcèlement sexuel, agressions ou viols par une trentaine de femmes.

L’Academy Award of Merit qui remet les prestigieux Oscars a décidé samedi 14 octobre d’exclure le producteur Harvey Weinstein.

Une cinquième actrice l’accuse de viol

Le producteur, au pouvoir colossal à Hollywood, est au cœur d’un retentissant scandale sexuel. Il est devenu un véritable paria après la parution la semaine dernière d’enquêtes dans le New Yorker et le New York Times.

Ainsi, Harvey Weinstein y est accusé par une trentaine de femmes de harcèlement sexuel, agressions ou viols. En effet, l’omerta avait été brisée le 5 octobre dernier, lorsque les témoignages de plusieurs actrices, dont Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow ou Léa Seydoux, avaient été révélés au grand public.

Face aux accusations de harcèlements, quatre femmes, dont Asia Argento, Lucy Evans et Rose McGowan, avaient déclaré avoir été violées par Harvey Weinstein.

Or, selon le Sunday Times, une cinquième actrice accuse Harvey Weinstein de viol.

Il s’agit de la Britannique Lysette Anthony, qui a expliqué que les faits remontaient aux années 1980.

Cette actrice et productrice de 54 ans, qui a notamment joué dans Maris et femmes de Woody Allen, a raconté qu’elle avait rencontré une première fois Harvey Weinstein à New York. Elle avait ensuite accepté de le revoir dans une maison qu’il louait à Londres.

Je l’ai trouvé à moitié nu et il m’a attrapée. Je ne m’y attendais vraiment pas. Et je me suis enfuie.

S’est-elle souvenue.

De plus, Lysette Anthony a confié qu’elle avait été harcelée par le producteur qui s’était notamment rendu à son domicile à l’improviste.

Il m’a poussée à l’intérieur et m’a cognée contre le porte-manteau. Puis il a essayé de m’embrasser et m’a bousculée. J’ai fini par abandonner.

Le temps de l’ignorance est terminé.

Ce qui est en cause ici, c’est un problème profondément inquiétant. Qui n’a pas sa place dans notre société.

A ainsi estimé l’Académie des Oscars.

Le conseil de direction continue à travailler pour établir des standards d’éthique de conduite que tous les membres de l’Académie devront montrer en exemple.

Dans ces conditions, l’Académie, réunie en urgence, a voté cette exclusion à l’unanimité, soit « bien au-delà de la majorité requise des deux tiers ».

Non seulement nous prenons nos distances avec quelqu’un qui ne mérite pas le respect de ses collègues. Mais nous envoyons un message pour affirmer que le temps de l’ignorance délibérée et de la complicité honteuse vis-à-vis des comportements d’agression sexuelle et du harcèlement sur le lieu de travail dans notre industrie est terminé.

Or, l’Académie des Oscars s’était déjà trouvée dans la tourmente ces dernières années. Elle a notamment été accusée de discriminations ethniques dans les nominations d’acteurs. Sans oublier les défaillances de la dernière cérémonie, où le mauvais lauréat de l’Oscar du meilleur film avait été annoncé.

Par ailleurs, Variety et The Hollywood Reporter ont rappelé qu’un seul autre membre a été expulsé en 90 ans d’existence de la célèbre institution. Il s’agit de Carmine Caridi. L’acteur, qui avait notamment joué dans Le Parrain, avait fait circuler des copies confidentielles de films retrouvées sur internet.

Harvey Weinstein et son frère Bob ont gagné 81 Oscars lors de leur carrière chez Miramax et la Weinstein Company, les maisons de production qu’ils ont cofondées.

Privé de sa Légion d’Honneur ?

Il semble que le producteur soit lâché de toutes parts. En effet, une autre institution phare d’Hollywood, le syndicat des producteurs américains, va se réunir prochainement. Il doit envisager « des procédures disciplinaires » à l’encontre d’Harvey Weinstein.

Enfin, l’Elysée a confirmé l’information de BuzzFeed selon laquelle elle envisageait de lui retirer sa Légion d’honneur.

La présidence a indiqué que des discussions en ce sens ont été entamées avec la Grande chancellerie.

Deux cas de figures existent pour retirer la décoration. Si la personne est condamnée. Mais aussi si on estime qu’elle a commis des actes qui ne sont pas conformes à l’honneur.

La Grande Chancellerie pourrait toutefois prendre son temps.

A l’heure actuelle, il est trop tôt pour savoir ce qu’il va se passer. C’est une décision qui ne se prend pas à chaud. Il faut laisser un peu de temps pour y voir un peu plus clair.

A-t-on expliqué à BuzzFeed.

En effet, un retrait de la Légion d’honneur est un fait rarissime. Par la passé, Lance Armstrong en avait été déchu, à la suite de ses aveux dans le vaste scandale de dopage. Ainsi que John Galliano, condamné pour injures antisémites.

Publié le dimanche 15 octobre 2017 à 12:11, modifications dimanche 15 octobre 2017 à 12:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !