Monde

A l’initiative de l’Inde, le monde s’étire pour la 4ème Journée internationale du yoga

Ce jeudi, le monde marque la 4ème Journée internationale du yoga. Une l’initiative de l’Inde dont le Premier ministre Narendra Modi a fait de cette discipline ancestrale un instrument de diplomatie culturelle.

Au rythme de ses asanas, postures, et au côté de 50.000 pratiquant à Dehradun, dans le nord de l’Inde, le Premier ministre indien Narendra Modi a donné le coup d’envoi de la Journée internationale du yoga ce jeudi 21 juin.

Le yoga, un axe majeur de la politique culturelle indienne

Le yoga est le moyen de mener une vie calme, créative et heureuse. Il peut montrer la voie pour avoir raison des tensions et de l’anxiété.

A ainsi déclaré celui qui a été à l’origine de la résolution de l’ONU instituant le 21 juin comme Journée internationale du yoga.

Car, depuis son arrivée au pouvoir en 2014, Narendra Modi a fait de la promotion de la culture ancienne de l’Inde un axe majeur de sa politique culturelle. Ainsi, le pays aux 1,25 milliards d’habitants possède désormais un ministère dédié au yoga et aux médecines traditionnelles comme l’ayurvédique.

Dans un monde qui souffre en raison du stress mental, le yoga apporte le calme. Dans un monde bouleversé, le yoga aide à se concentrer.

A tweeté cette semaine le Premier ministre indien.

Le monde entier se met au yoga

Ainsi, plus de 5.000 sessions collectives de yoga se sont tenues jeudi dès la matinée à travers le sous-continent d’Asie du Sud. Dans la capitale New Delhi, plus de 10.000 personnes s’étaient inscrites. Et ce, malgré les niveaux             alarmants de pollution et la forte chaleur.

Nous n’avons pas les moyens de faire beaucoup d’hôpitaux ou de dispensaires. Si nous pratiquons un yoga quotidien, c’est très bon pour la santé de tout le pays.

A déclaré à l’AFP Chahat Loomba, une enseignante de yoga.

Pourtant le rendez-vous le plus important devait avoir lieu à Mysore, dans le sud. Près de 80.000 participants étaient attendus, selon les organisateurs. Des rassemblements d’une ampleur moindre vont avoir lieu à travers le monde, dont à Kilkenny en Irlande. Au Bahreïn, à Brisbane en Australie ou à Milan en Italie.

Par ailleurs, depuis lundi 18 juin, sur la façade nord du siège des Nations unies à New York, des projections laser de postures de yoga défilent en boucle.

Car si le yoga est une discipline indienne traditionnelle, à la fois spirituelle et corporelle, elle est aujourd’hui pratiquée dans le monde entier. Néanmoins, il est difficile de recenser avec fiabilité le nombre de personnes pratiquant le yoga à travers le monde. Certains avancent le chiffre de 200 à 300 millions de pratiquants. Enfin, alors que des études montrent ses bienfaits contre l’anxiété, la dépression et les troubles du sommeil, le yoga a été inscrit, en décembre 2016, au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’Unesco.

EnregistrerEnregistrer

Publié le jeudi 21 juin 2018 à 15:41, modifications jeudi 21 juin 2018 à 14:44

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !