Actualité

Un mineur interpellé pour son intrusion et ses menaces au CHU de Caen

Un jeune homme a été arrêté dans le cadre de l’enquête sur l’intrusion au CHU de Caen le week-end dernier. Cet incident avait entraîné un important déploiement des forces de l’ordre et des fouilles durant une bonne partie de la nuit dans l’établissement hospitalier.

Le principal suspect dans l’incident survenu le week-end dernier à Caen a été arrêté. Selon des informations du Parisien, le jeune homme de 16 ans serait issu de la communauté des gens du voyage. Il était déjà connu des services de police.

Panique dans la nuit de vendredi à samedi au CHU de Caen

Cet individu était activement recherché depuis vendredi soir. Le jeune homme avait semé une vague de panique au cœur du CHU de Caen, dans le Calvados. Selon une source proche du dossier, il aurait terrorisé des témoins et proféré des menaces. Le jeune homme était parvenu à s’échapper de l’établissement hospitalier, sans être interpellé. Un impressionnant dispositif de sécurité avait pourtant été déployé. Le RAID était notamment intervenu. Une patrouille de police était d’ailleurs restée en faction devant l’hôpital afin d’éviter d’éventuels nouveaux incidents.

La crainte d’un acte terroriste en plein cœur du CHU de Caen

D’après un témoin interrogé par Ouest-France, le jeune homme aurait proféré des menaces extrêmement lourdes et graves. Il aurait prononcé la phrase suivante dans l’enceinte du CHU de Caen :

Je suis islamiste. J’y passerai de toute façon, car j’ai un fusil à pompe dans mon sac.

Son intrusion dans le CHU avait fait craindre à un acte terroriste selon France Bleu Normandie. Durant la nuit de vendredi à samedi, tous les accès à l’hôpital avaient été bloqués. Des patients ont été confinés dans des salles. Les recherches se sont interrompues aux alentours de cinq heures du matin samedi. La trace du jeune homme avait été perdue.

Selon M6, l’auteur présumé des faits, un mineur, a donc été arrêté ce mardi matin. Ce jeune, issu de la communauté des gens du voyage, serait défavorablement connu des services de police pour des faits de vols. Le jeune homme devra donc expliquer aux autorités les raisons de son geste.

Publié le mardi 13 mars 2018 à 18:43, modifications mardi 13 mars 2018 à 16:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !