Actualité

Manuel Valls défend avec conviction la “déchéance pour tous”

Le premier ministre se tient devant l’assemblée Nationale pour défendre le projet de réforme constitutionnelle.

Dans son discours devant l’assemblée Nationale, Manuel Valls défend son projet de la déchéance de nationalité ainsi que la prolongation de 4 mois maximum de l’état d’urgence qui peut-être renouvelable.

Il a commencé à rappeler l’importance et l’intérêt de l’Etat d’Urgence, voté au lendemain des attentats du 13 novembre à Paris. Le Premier ministre explique qu’un autre attentat a pu être déjoué grâce à l’Etat d’urgence pourtant vivement critiqué par certains députés lors de sa mise en place.

Un projet d’attentat a été déjoué grâce à une perquisition permise par l’état d’urgence

Manuel Valls assure que la prolongation de cet état d’urgence sera de 4 mois maximum.

Les filières sont déstabilisées. De nombreux individus sont identifiés et placés sous surveillance. D’ailleurs, un des projets terroristes déjoués a pu l’être grâce à une perquisition administrative, menée dans le cadre de l’état d’urgence.

La déchéance de nationalité est la réponse collective des Français à d’autres Français

Ont résumé le premier ministre ainsi que Dominique Raimbourg , président socialiste de la commission des lois face aux députés.

Ce texte, garant de l’égalité républicaine, ne fera ainsi aucune distinction fondée sur la naissance, sur le mode d’acquisition de la nationalité ou sur la détention d’une ou plusieurs nationalités.

Cette orientation sur la déchéance pour tous créer déjà beaucoup de tensions autant pour la droite que pour la gauche et certains comme François Fillon ou Nathalie Kosciusko-Morizet ont affiché leur désaccord d’une “déchéance pour tous” et ont manifesté leur intention de voter contre le texte. Quant à Nicolas Sarkozy, il a fait comprendre lors de son passage à l’émission Des paroles et des actes qu’il

n’irait pas de soi si la déchéance créerait des apatrides

Publié le vendredi 5 février 2016 à 13:57, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !