Actualité

Attentat de Londres : trois élèves du lycée de Concarneau ont été blessés

Le pronostic vital des 3 lycéens de Concarneau, n’est pas engagé. Les parents sont à leur chevet.

Hier après midi, l’attentat de Londres a fait 4 morts dont un policier et au moins 40 blessés.

L’assaillant quant a lui, a été abattu par la police. Sur les 40 personnes blessées, il y a 3 lycéens Français .
Alors qu’un groupe de 10 jeunes du lycée de Concarneau, se trouvaient sur le Pont de Westminster, une voiture a foncée sur les passants.

Trois des élèves ont été percuté par le véhicule.

Victor, Yann et Thomas sont les trois victimes Françaises de cette attaque. L’un d’eux auraient terminé sur le capot du véhicule de l’assaillant.
Joan, Un des lycéens présents sur le pont de Westminster témoigne :

Il y avait une barrière qui nous séparait mais elle a cédé et la voiture a foncé sur les élèves. J’étais juste à côté quand cela s’est passé. Là maintenant ça va déjà mieux, mais au début beaucoup de gens pleuraient, une personne a fait un malaise. Je n’ai entendu que deux coups de feu. Il y avait trois ou quatre personnes allongées par terre derrière moi. Je pense que c’était des coups de couteau parce que je n’ai pas entendu de coup de feu à ce moment-là

.
Killian quant à lui, un des jeunes présents sur le pont, raconte dans un sms envoyé à sa mère :

On a vu la voiture percuter un groupe. A 20 secondes, c’était nous.

Le sous-préfet de Châteaulin, Bernard Musset a déclaré hier soir à l’AFP :

Nous avons trois blessés dont deux graves, avec des fractures lourdes mais il n’y a pas de pronostic vital engagé,

Les trois élèves ont été évacué vers l’hôpital Saint-Thomas à Londres. Les autres lycéens, environ 90, quant à eux ont été pris en charge très tôt et ont été sécurisés sur un bateau de la Tamise.

Beaucoup sont choqués car ils ont assistés à toute la scène.

Les familles des trois élèves blessés sont arrivés à Londres ce matin à bord d’un avion militaire Français, spécialement affrété pour eux au départ de Lann Bihoué, dans le Morbihan.

Les autres élèves devraient être rapatriés dans la journée

Une cellule de crise a d’ores et déjà été mise en place par le proviseur au lycée de Concarneau.
Le Premier ministre, Bernard Cazeneuve a exprimé sur son compte Twitter

Jean marc Ayrault s’exprime actuellement en direct de Londres.

Publié le jeudi 23 mars 2017 à 11:16, modifications jeudi 23 mars 2017 à 11:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !