Justice

Six mois de prison pour une chanteuse égyptienne qui s’était moquée du Nill

En Egypte, on ne rigole pas avec la qualité du Nil. La célèbre chanteuse pop Sherine Abdel Wahab va en faire les frais.

Depuis l’époque des Pharaons, le Nil est considéré comme sacré en Egypte. Les choses ne semblent pas avoir beaucoup changé aujourd’hui alors qu’une chanteuse de pop a été condamnée à six mois de prison pour avoir fait une blague sur la qualité de l’eau du fleuve.

Condamnée pour diffusion de fausses informations

C’est un jugement qui vient d’être rendu mais qui concerne des déclarations déjà anciennes. Il y a quelques mois, la chanteuse de pop égyptienne Sherine Abdel Wahab, se produit aux Emirats Arabes Unis pour un concert. Un fan lui demandait alors de chanter sa chanson “Avez-vous bu l’eau du Nil ?” En souriant la star, lui avait répondu

tu attraperais la bilharziose, bois de l’Evian c’est mieux

La bilahrziose est une maladie liée à des vers parasitaires qui apparaissent dans l’estomac. Elle a été vue pour la première fois au Caire, la capitale égyptienne en 1852. Autant dire que le sujet peut être sensible.

Mais, ces déclarations n’ont pas vraiment été du goût de la justice égyptienne. La chanteuse a donc été condamnée à six mois de prison pour diffusion de fausses informations et trouble à l’ordre public.

Après ces déclarations, de nombreuses polémiques étaient en effet apparues. Le Nil constitue aujourd’hui encore un sujet sensible de par son importance pour le pays. C’est en effet sa seule source d’eau potable.

Le syndicat des musiciens avait annoncé qu’il interdirait à la chanteuse de se produire sur scène dans le pays.

Publié le jeudi 1 mars 2018 à 14:06, modifications jeudi 1 mars 2018 à 14:37

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !