Justice

Meurtre de Mélodie Massé à Ustaritz : Cédric Bernasconi a été mis en examen

Le principal suspect dans l’affaire du meurtre de Mélodie Massé a été mis en examen dans la journée de mardi. Il n’aurait pas contesté son implication dans les faits commis à Ustaritz le mercredi 13 septembre. Mélodie Massé, âgée de 23 ans, était enceinte de huit mois.

STORY - Episode 2/6

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Le meurtrier présumé a donc précisé aux enquêteurs avoir agi seul. Il n’aurait pas contesté son implication dans les actes criminels, commis à Ustaritz le mercredi 13 septembre, ayant entraîné la mort d’une jeune femme enceinte. Le corps de Mélodie Massé avait été découvert sur un lit par son compagnon mercredi dernier, vers 21h30. Les résultats de l’autopsie ont démontré que la jeune femme avait subi des violences physiques et sexuelles. Elle avait les pieds et les mains ligotés, les yeux bandés et le nez fracturé. Mélodie Massé est morte asphyxiée par un bâillon.

L’identité du principal suspect dans l’affaire de la mort violente de Mélodie Massé a été dévoilée dans les colonnes de Sud-Ouest. Cédric Bernasconi vient d’être officiellement mis en examen pour homicide volontaire, viol aggravés, et vol. Cette décision a été annoncée dans la journée de mardi par Marc Mariée, procureur adjoint de Bayonne.

Des éléments nouveaux sur le suspect

L’auteur présumé des faits, âgé de 38 ans, est de nationalité française. Originaire de Haute-Savoie, il serait né en Suisse selon des informations de la rédaction de Sud-Ouest. Cédric Bernasconi a été déféré au parquet de Bayonne ce mardi, aux alentours de 13 heures, avant d’être présenté à une juge d’instruction.

L’étau judiciaire se resserre autour de Cédric Bernasconi

Cet homme était sans domicile fixe depuis de nombreuses années. Il a été mis en examen pour homicide volontaire commis avec une circonstance aggravante. Ce crime a en effet été perpétré sur une personne vulnérable. Mélodie Massé était effectivement enceinte de huit mois. Cédric Bernasconi a également été mis en examen pour viol avec circonstance aggravante et pour le délit de vol dans une maison d’habitation.

Le procureur adjoint a requis le placement du mis en examen en détention provisoire. Le juge des libertés et de la détention a été saisi. Il devrait statuer dans les heures qui viennent sur le mandat de dépôt et sur l’incarcération provisoire de Cédric Bernasconi. Le travail des enquêteurs va pouvoir se poursuivre comme l’a confirmé Laurent Lesaffre, à la tête de la section de recherches de Pau, cité par La République des Pyrénées.

C’est une deuxième phase de l’enquête qui débute. On n’est plus dans l’urgence. Il fallait apporter une réponse aux familles et prévenir la réitération des faits. Maintenant, nous avons un peu plus de temps pour établir le déroulé précis des faits.

L’information judiciaire devrait également permettre de cerner la personnalité du meurtrier présumé. Des expertises psychiatriques devraient être ordonnées. Au cours des auditions, le suspect se serait montré « très calme et cohérent dans ses explications ».

Publié le mercredi 20 septembre 2017 à 11:14, modifications jeudi 21 septembre 2017 à 17:48

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !