Justice

Mélina Boughedir : la djihadiste française est jugée en Irak pour terrorisme

Cette djihadiste, activement recherchée par la France, a été capturée vivante et jugée à Mossoul, où elle attend son extradition.

Mélina Boughedir, la femme d’un terroriste de l’Etat Islamique fiché S, a été jugée en Irak. Elle avait suivi son mari en 2015, parti combattre dans les rangs de Daesh.

Une légère peine de prison

C’est avec son enfant dans les bras que Mélina Boughedir a reçu le jugement de la cour irakienne, qui l’a condamnée à 6 mois de prison pour être venue illégalement sur le territoire irakien en 2015. Le parquet n’a toutefois pas pu prouver l’implication de la jeune femme dans des actes terroristes.

Le mari de la jeune mère, Maximilien Thibault, a été tué pendant la bataille de Mossoul. Sa femme a ensuite été embarquée par les forces de l’Etat Islamique. Elle se déclare aujourd’hui innocente, mais elle pourrait être bientôt transférée vers la France, où elle sera à nouveau jugée pour des faits plus graves.

En effet, Mélina Boughedir est recherchée par la justice française pour “association de malfaiteurs terroriste criminelle” depuis 2016. Elle aurait en effet eu plusieurs postes de responsabilité au sein de la brigade féminine de la police morale de l’Etat Islamique.

Celle-ci se défend en affirmant qu’elle a pris de grandes distances avec l’Etat Islamique et souhaite simplement vivre paisiblement avec ses enfants.

Publié le samedi 24 mars 2018 à 13:36, modifications samedi 24 mars 2018 à 13:35

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !