Justice

Il frappe et rase un enfant parce qu’il porte une coiffure contraire au Coran

Ces faits hallucinants en République se sont déroulés à Sarcelles, en banlieue parisienne.

Un enseignant dans une école coranique de Sarcelles vient d’être condamné à 12 mois de prison pour avoir violemment frappé et rasé l’un de ses élèves âgé de seulement 12 ans. La raison ? Sa coupe de cheveux était contraires aux enseignements du prophète…

Une terrible humiliation au nom de la religion

Outre l’enseignant lui-mêmes, 3 autres personnes ont également été jugés pour avoir participé à cette humiliation, et condamnées à des peines de prisons au tribunal correctionnel de Pontoise. Mais le beau-père du petit garçon a également été condamné pour non-assistance à personne en danger ! Un laisser-faire coupable et complice d’une intolérance inadmissible.

Les faits sont survenus en avril 2017. Le jeune garçon, alors âgé de 12 ans, va à la mosquée des Sablons à Sarcelles pour suivre son cours d’arabe quotidien. Mais une fois sur place, l’enseignant lui rase sa crête décolorée et le frappe devant tous les autres élèves, qui se moquent de lui sous les injonctions de leur professeur.

Pour se venger, le garçon avait ensuite jeté des oeufs sur la porte de son enseignant. Pris en flagrant délit, le professeur a ensuite demandé au beau-père de la victime s’il pouvait le frapper, ce à quoi il a répondu affirmativement ! Il se trouve d’ailleurs que le beau-père est accusé de graves violences contre son beau-fils dans une autre procédure pénale. Il l’aurait en effet battu avec des câbles électriques.

Le jeune garçon est ensuite retourné chez lui le visage tuméfié et ensanglanté. Sa mère a immédiatement déposé plainte.

Publié le samedi 10 mars 2018 à 11:42, modifications samedi 10 mars 2018 à 0:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire