Justice

Calvados : un bébé naît handicapé, l’hôpital condamné pour faute

L’hôpital de Falaise vient d’être jugé responsable par le tribunal administratif de Caen. Un enfant est né handicapé en 2009 avec de graves séquelles neurologiques. Une faute au moment de l’accouchement.

Les anomalies passées inaperçues

Nous sommes le 16 décembre 2009 à l’hôpital de Falaise dans le Calvados. Une mère entre en salle de travail pour un accouchement prévu à 16h. Le rythme cardiaque du bébé est alors normal. Toutefois, à 23h, une anomalie est détectée et une césarienne sera réalisée à 23h20. L’enfant naît finalement à minuit. Pour les médecins, tout est normal à ce moment-là. Néanmoins, le lendemain, le bébé est pris de convulsions. Transféré au CHU de Caen, il présentera plus tard des “séquelles neurologiques”.

L’expertise médicale permet de découvrir qu’il y avait “des anomalies à haut risque d’acidose (acidité du sang) sur l’enregistrement du rythme cardiaque fœtal dès 20H20”. Le fait qu’elles n’aient pas été identifiées est un “manquement aux règles de l’art et constitutif d’une faute de nature à engager la responsabilité du centre hospitalier” selon le jugement.

Après ces événements, l’enfant souffre d’une paralysie cérébrale et est désormais lourdement handicapé selon Ouest-France. Incapable de se déplacer, de s’habiller, de se nourrir… L’hôpital devra désormais verser 500.000 € d’indemnisation à la famille.

En janvier 2018, un bébé mort-né au Havre aurait été évacué par les toilettes par le personnel de l’hôpital selon les hypothèses.

Publié le vendredi 20 avril 2018 à 12:57, modifications vendredi 20 avril 2018 à 10:57

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !