Justice

Affaire du petit Grégory : Marcel Jacob « au bord du gouffre » selon son avocat

L’avocat de Marcel Jacob souhaite obtenir la modification de son contrôle judiciaire. Le grand-oncle du petit Grégory ne supporterait plus ses conditions de vie suite au coup de théâtre judiciaire survenu en juin dernier.

STORY - Episode 15/22

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Stéphane Giuranna, l’avocat de Marcel Jacob dans l’affaire du petit Grégory, a dévoilé son inquiétude mercredi, lors d’une conférence de presse, sur « l’état mental » de son client. Stéphane Giuranna estime que Marcel Jacob est « au bord du gouffre ». Son avocat souhaite que son contrôle judiciaire puisse être modifié « pour qu’il puisse rentrer à son domicile ».

Le poids du contrôle judiciaire trop lourd pour Marcel Jacob et son épouse ?

Marcel Jacob, le grand-oncle de l’enfant retrouvé mort le 16 octobre 1984 a été mis en examen pour enlèvement et séquestration suivie de mort. Marcel Jacob n’a donc pas le droit de communiquer avec sa femme. Jacqueline Jacob a également été mise en examen pour les mêmes chefs d’accusation.

Marcel Jacob serait au bord du suicide

Stéphane Giuranna se mobilise pour soutenir moralement son client afin d’éviter un autre drame comme ce fut le cas il y a quelques semaines avec le suicide du juge Lambert.

Dans cette affaire, il y a eu une nouvelle victime cet été. Je ferai tout pour empêcher que Marcel Jacob soit la prochaine victime. En 33 ans d’enquête, on n’a jamais trouvé la moindre charge contre Marcel Jacob. Et on l’a arraché à sa vie à 72 ans. Il faut arrêter de croire que ce n’est rien, le contrôle judiciaire.

Les lenteurs de la Justice pour trancher le cas de l’énigme de l’affaire du petit Grégory

Maître Giuranna souhaiterait que le calendrier judiciaire progresse enfin pour le cas de son client dans cette affaire.

Soit la justice nous renvoie devant la cour d’Assises, soit l’affaire doit être terminée, maintenant.

Stéphane Giuranna a également dressé un constat terrible lors de cette conférence de presse.

Nous n’avons pas avancé d’un millimètre. Marcel Jacob n’a pas été entendu. Cette affaire finira par un non-lieu, il ne se passera rien. Depuis les années 2000, on n’a pas un élément nouveau.

La réalité des époux Jacob dans le cadre de leur contrôle judiciaire

Marcel Jacob, 72 ans, le grand-oncle de Grégory Villemin, et son épouse Jacqueline, 73 ans, ont été interpellés dans leur village d’Aumontzey, dans les Vosges, en juin 2017. Les époux ont depuis été séparés dans le cadre de la procédure judiciaire. Ils ont été placés sous un très strict contrôle judiciaire avec interdiction de rentrer dans les Vosges. Ils vivent dans des régions différentes et éloignées des lieux clés de l’affaire ou de leurs lieux d’habitation afin de ne pas entraver et nuire au bon déroulement de l’enquête. Marcel Jacob n’a jamais été entendu par la justice en trois mois depuis son arrestation. Il vit extrêmement mal son contrôle judiciaire comme vient de le dévoiler son avocat en conférence de presse.

Publié le jeudi 14 septembre 2017 à 15:41, modifications jeudi 14 septembre 2017 à 15:24

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !