Justice

Affaire Alexia Daval : Jonathann Daval entendu à sa demande par le juge d’instruction

affaire-alexia-daval-le-mari-entendu-par-le-juge-dinstruction-a-sa-demande

Jonathann Daval, l’époux d’Alexia Daval, dont le corps a été retrouvé en octobre 2017 calciné aux abords d’un bois, a été reçu à sa demande ce mercredi par le juge d’instruction.

STORY - Episode 1/33

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Affaire Daval

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Selon les informations de BFMTV, Jonathann Daval qui a avoué le meurtre de sa femme en janvier dernier, mais qui nie toujours avoir brûlé son corps, a demandé ce 27 juin à être entendu par le juge d’instruction à Besançon. C’est la première fois que le jeune homme est reçu par un juge depuis sa dernière audition qui remonte au 9 mars 2018.

Des aveux incomplets

L’informaticien de 34 ans est incarcéré depuis le début de l’année pour avoir avoué être à l’origine du décès de son épouse, Alexia Daval. La découverte du corps calciné par endroits de la jeune femme de 29 ans, gisant en tenue de joggeuse proche du bois de Gray en Haute-Saône, avait suscité l’émoi en octobre 2017. Après plusieurs semaines de silence, le veuf éploré avait enfin livré sa version sur les véritables circonstances de la disparition de sa femme. Après une dispute conjugale, ce dernier l’aurait « accidentellement » étranglée avant de l’habiller pour feindre une agression survenue lorsqu’elle faisait son jogging.

Il maintient sa version des faits

L’audition de mercredi s’est déroulée dans le bureau du juge et a duré deux à trois heures. Son avocat, Me Schwerdorffer n’a pas souhaité faire de commentaires à la presse, afin de ne pas nuire à l’enquête. Toutefois, il a simplement indiqué que son client maintient sa version des faits, soutenant qu’il n’a pas mis le feu au corps d’Alexia. De nombreuses zones d’ombres subsistent encore dans ce dossier, notamment la cause des brûlures qui parsemaient le corps de la défunte, mais également la question d’une potentielle complicité :

Je n’ai jamais exclu la piste de la complicité, je ne referme pas cette piste car je continue à penser intellectuellement qu’il est possible que Jonathan Daval ait pu avoir un complice.

A déclaré il y a quelques jours Maître Florand, l’avocat des parents de la victime.

Le compte-rendu de l’autopsie avait permis de conclure que la mort d’Alexia était due à l’asphyxie provoquée par la strangulation et de révéler que des coups avaient été portés. Depuis son incarcération, l’état de Jonathann Daval s’est considérablement dégradé. Après une perte de poids spectaculaire, le détenu a été admis dans l’unité psychiatrique de sa maison d’arrêt de Dijon, sa santé mentale reste encore perturbée.

Publié le jeudi 28 juin 2018 à 16:59, modifications jeudi 28 juin 2018 à 16:40

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !