Justice

Affaire Alexia Daval : Face au juge, Jonathann Daval maintient ses propos

Face au juge pour la première fois le 9 mars, Jonathann Daval a maintenu ses propos.

STORY - Episode 20/29

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Affaire Daval

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Il a étranglé sa femme Alexia Daval. Jonathann Daval a reconnu ses actes une nouvelle fois face au juge d’instruction à Besançon le 9 mars dernier.

Jonathann maintient ses propos

C’est une audition qui était très attendue. Initialement prévue le 1er mars, elle avait été reportée à cause de la neige. Elle a finalement eu lieu le 9 mars dernier à Besançon. Mais, rien n’avait filtré jusque-là. Nos collègues de l’AFP ont finalement pu avoir accès à quelques informations.

La plus importante réside sans aucun doute dans la reconnaissance des faits. En janvier, il avait reconnu avoir tué son épouse. Des aveux répétés face au juge d’instruction. De fait, Jonathann Daval a maintenu sa version originale. Il l’aurait étranglée après une dispute conjugale dans leur domicile familial et aurait expliqué qu’il ne “voulait pas” la tuer. Les deux en seraient venus aux mains et il aurait étranglé la jeune femme alors qu’il tentait simplement de la maîtriser.

Campant sur sa théorie de l’accident, il nie toujours en revanche avoir brûlé le corps. Pour rappel, l’autopsie avait révélé des coups violents et un étranglement à mains nues. Jonathann Daval se trouve toujours à l’isolement à la maison d’arrêt de Dijon.

Publié le mercredi 21 mars 2018 à 9:10, modifications mercredi 21 mars 2018 à 9:00

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !