Actualité

Fusillade de Belgique : Deux suspects arrêtés

Deux hommes ont été arrêtés suite à la fusillade qui a éclaté mardi après-midi dans le quartier bruxellois de Forest. En revanche, il ne s’agit pas des frères Khalid et Ibrahim El Bakraoui qui eux seraient toujours recherchés.

La traque se poursuit après la fusillade qui a éclaté hier, mardi 15 mars, dans la commune bruxelloise de Forest. VTM Niews rapporte que deux suspects ont été arrêtés. Une information confirmée par nos confrères de France Info. Pour le moment, on ne connaît pas l’identité des suspects. L’un aurait été arrêté dès mardi soir, l’autre ce mercredi.

Le parquet belge a également confirmé l’arrestation de deux hommes, mais il ne s’agit pas des frères Khalid et Ibrahim El Bakraoui, figures du grand banditisme et qui se seraient également trouvés sur les lieux de la fusillade.

Le parquet a précisé :

Deux personnes qui se trouvaient dans l’appartement ont pris la fuite et sont recherchées

Quant au suspect qui a été neutralisé par les tireurs d’élite et dont le corps a été retrouvé dans l’appartement, il a désormais été identifié. Le parquet a indiqué :

Il s’appelle Bel Kai Mohammed. Il est de nationalité algérienne. Il était en séjour illégal dans le pays.

 

  • Retour sur les faits

 

Une fusillade a éclaté mardi après-midi alors que la police belge, aidée des forces de l’ordre françaises, menait une perquisition anti-terroriste dans le cadre des attentats de Paris qui se sont déroulés le 13 novembre dernier. Une information confirmée par Bernard Cazeneuve qui a déclaré mardi soir :

Dans le cadre d’une perquisition, une équipe composée de policiers belges et de Français est intervenue et a essuyé des coups de feu, des tirs d’armes lourdes visiblement.

Après deux fusillades, à environ trente minutes d’intervalles, sur les coups de 15h, le calme est peu à peu revenu dans la soirée dans ce quartier bruxellois. Après avoir bouclé le périmètre dans l’après-midi, la police a autorisé les riverains à regagner leur domicile en soirée. Des membres des forces spéciales étaient toutefois toujours présents dans les rues.

Nos confrères de 20 minutes rapportent qu’une source policière française a indiqué que cette perquisition ne visait pas Salah Abdeslam, qui est soupçonné d’avoir joué un rôle majeur dans les attentats de Paris, mais :

l’entourage d’un ou plusieurs des onze inculpés belges.

Quelques heures après l’opération, un communiqué du parquet fédéral déclarait :

Un suspect armé d’une arme de guerre de type Kalachnikov a été tué lors de l’assaut donné rue du Dries, vers 18h15. Il s’agit d’une personne dont l’identification est en cours.

Les médias rapportaient quant à eux que deux suspects étaient recherchés après avoir pris la fuite par les toits. Quatre policiers ont été blessés au cours de la fusillade, dont une Française.

Publié le mercredi 16 mars 2016 à 12:01, modifications mercredi 16 mars 2016 à 12:01

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !