Actualité

Mais pourquoi les Français abandonnent-ils leurs animaux l’été ?

60 000 chiens et chats ont été abandonnés l'été dernier...

Beaucoup de chiens et de chats sont abandonnés chaque été sur la route des vacances. Pourquoi ? Voici quelques explications.

Chaque été c’est la même chose : les animaux sont abandonnés, notamment les chiens et les chats. Les chiffres augmentent chaque année, ce qui inquiète beaucoup les associations de protection animale. Car comment justifier un tel acte ? Pourquoi les Français décident-ils subitement d’abandonner leur chien ou leur chat pour partir en vacances ?

C’est une réalité qu’il faut connaître et qu’il faut absolument dénoncer. Non seulement les abandons sont terribles pour les animaux qui ne comprennent pas ce qui leur arrive, et qui finissent souvent leur vie dans un chenil… Mais en plus, les associations ont du mal à faire face à ces abandons, par manque de place et de bénévoles.

Il faut impérativement tirer la sonnette d’alarme, pour sensibiliser les Français à ce sujet, et essayer de les faire changer d’avis. N’abandonnez pas vos animaux sur la route des vacances !

Des chiffres en constante augmentation

Le nombre d’animaux abandonnés au cours de l’été 2016 a augmenté de 24%… C’est une réalité que la Société Protectrice des Animaux, la SPA, déplore. Plus de 60 000 animaux ont été abandonnés entre le 1er juin et le 15 août de l’année dernière, en France… Et sur l’année entière, on parle de 100 000 animaux qui sont abandonnés.

Ce sont donc 60 000 chiens et chats qui ont été victimes l’année dernière de ce qu’on appelle maintenant l’abandon des vacances. En tout cas, ce sont ceux qui ont été recensés, car ils seraient en réalité bien plus nombreux…

Les chiens sont davantage abandonnés que les chats. Et les gros chiens le sont davantage que les petits. L’abandon sur la voie publique est en léger recul, les maîtres ayant maintenant tendance à les déposer anonymement devant des refuges. Quel courage…

Mais c’est tout simplement inadmissible et tellement difficile à comprendre et à accepter pour ceux qui aiment les animaux. Comment une telle décision peut-elle être envisagée ? Et bien vous allez voir que contre toute-attente, on trouve des réponses à cette incroyable question.

Quelles sont les raisons de l’abandon ?

On peut se demander pourquoi un jour, un homme ou une femme décide d’abandonner son chien ou son chat. En réalité, après avoir mené une enquête, il semble qu’il y ait plusieurs raisons invoquées par ceux qui ont pris cette terrible décisions.

Tout d’abord, on parle des divorces. Souvent, l’animal est pris en couple, et lorsqu’il y a séparation, personne ne veut garder l’animal. Il est alors abandonné… Triste décision. C’est la même chose lorsqu’il y a un décès. Le maître disparaît, et personne ne veut récupérer l’animal de compagnie. Alors on l’abandonne.

Certains parlent également d’allergies, qu’ils ont développé après avoir eu leur animal de compagnie. Là c’est une décision liée à la santé de la personne. Et donc… abandon.

D’autres parlent également de problèmes financiers liés à la crise économique. Leurs revenus ont baissé, et prendre soin de leur animal de compagnie est devenu trop onéreux. Alors on préfère l’abandonner, pour pas qu’il ne coûte trop cher au foyer…

Mais le plus difficile à comprendre, c’est ceux qui abandonnent leur animal sur la route des vacances. Souvent, ils ne savent pas quoi faire de leur chien ou de leur chat, et finissent par l’abandonner. On invoque le coût d’une pension qui représentent en effet un budget lourd à assumer pour certaines familles. Alors, pour ne pas gâcher les vacances ou tout simplement les annuler, on décide d’abandonner son chien ou son chat. C’est tellement plus simple…

Des raisons bizarres…

Le site Warmiz a ainsi interrogé les internautes, et voici ce qu’il en ressort pour justifier l’abandon des animaux:

– 36 % des sondés expliquent que l’abandon est lié à des problèmes de comportement de l’animal

– 15 % justifient l’abandon par un déménagement

– 15% expliquent de l’abandon est lié à des événements familiaux comme par exemple un divorce, un décès ou une naissance

– 12 % estiment qu’ils abandonnent l’animal lorsque celui-ci est malade

– 7 % parlent des problèmes financiers

– 7% abordent la délicate question de la découverte d’allergies

– 3 % considèrent que la raison de l’abandon est due à un problème de voisinage

Voilà qui donne à réfléchir. Mais qui n’explique pas l’abandon sur la route des vacances ! Car seulement 1% des sondés ont affirmé abandonner leur animal pour pouvoir partir en vacances… Quand on sait qu’il y a en a 60 000 chaque été, voilà qui pose problème…

Un être à part entière

Ceux qui choisissent d’abandonner leur animal, quelle que soit la raison, ne considèrent pas le chien ou le chat comme un être à part entière, mais plutôt comme un être subalterne. On ne donne pas une place à l’animal dans le foyer, mais on le voit comme un objet décoratif sur lequel on a tous les droits. Y compris celui de le donner ou de l’abandonner, sans raison apparente.

Ce qui prouve bien que le problème se situe au départ, au moment de l’adoption de l’animal. Car prendre un animal chez soi, c’est une responsabilité à part entière. Ce n’est pas une décision qui doit être prise à la légère… Il faut toujours réfléchir aux conséquences, aux obligations, aux coûts. Et cette décision doit être mûrement réfléchie. Un animal n’est pas une peluche dont on se débarrasse à la première occasion !

Quels risques ?

Celui qui abandonne ne réfléchit pas aux conséquences de son acte. Conséquences dramatiques pour l’animal qu’il a pourtant aimé pendant longtemps la plupart du temps. Mais des conséquences judiciaires également, car l’abandon d’un animal est puni par la loi.  Car oui, il s’agit d’un crime puni de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende…

Il est toujours bon de rappeler qu’abandonner son animal de compagnie n’est pas une décision légale. C’est non seulement inhumain, mais c’est en plus hors la loi… Cependant, la plupart des maîtres savent très bien que le risque est là, mais que les sanctions sont en réalité extrêmement rares.

La sensibilisation

Les associations comme la SPA, 30 Millions d’Amis ou encore la Fondation Brigitte Bardot par exemple, lancent régulièrement des campagnes de communication. Pour rappeler à quel point un animal abandonné souffre. Et elles soulignent également le regret des maîtres, qui bien souvent aimeraient bien retrouver leur animal de compagnie. Ce n’est pas une décision simple que d’abandonner un chien ou un chat qui a partagé une vie pendant plusieurs années. Mais lorsque les regrets arrivent, c’est trop tard !

Il faut donc continuer à sensibiliser l’opinion publique à ce sujet, en espérant que cette année, il y aura moins d’animaux abandonnés sur la route des vacances…

Publié le lundi 19 juin 2017 à 14:03, modifications mardi 4 juillet 2017 à 11:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

4 Commentaires