Faits divers

Saad Lamjarred, le roi de la pop marocaine, mis en examen pour «viol aggravé»

Saad Lamjarred, une star de la pop music marocaine, a été interpellé à Paris suite à une plainte pour viol. Le chanteur avait déjà été accusé pour ce même délit à New York en 2010.

Avec son titre, Lm3allem (C’est toi le boss), Saad Lamjarred une star de la pop marocaine. Ses tubes sucrés rencontrent un véritable succès parmi les internautes, et il devait justement se produire en concert ce samedi 29 octobre au Palais des Congrès.

Sauf que le chanteur a été arrêté mercredi 26 octobre dans son palace parisien et mis en examen ce vendredi 28 octobre pour le «viol aggravé» d’une Française de 20 ans.

Selon Le Parisien, les faits se sont déroulés dans l’hôtel Marriott, à Paris :

Sa victime présumée, dont il avait semble-t-il récemment fait la connaissance, se serait enfuie au petit matin pour donner l’alerte avant de porter plainte et se réfugier à la réception de l’hôtel.

Ainsi, la jeune femme

souffre de lésions traumatiques et est fortement traumatisée. Son récit est tout à fait crédible à ce stade.

A révélé une source policière au quotidien.

Selon les premiers éléments de l’enquête, la star avait consommé de l’alcool et des stupéfiants au moment des faits.

Interrogé par l’AFP, son avocat Maître Jean-Marc Fedida a contesté cette version.

Ce qui s’est passé cette nuit-là dans cette chambre est ce qui se passe habituellement à cinq heures du matin entre un homme et une femme consentante

A-t-il défendu en précisant que Saad Lamjarred avait rencontré cette jeune femme « en villégiature dans la capitale » dans une boîte de nuit parisienne. L’avocat a également stipulé qu’il avait demandé à ce qu’une confrontation soit organisée dans les plus brefs délais.

L’un des avocats marocains de Saad Lamjarred, Brahim Rachidi, a évoqué dans un communiqué un « guet-apens ». Pour lui, il s’agirait d’un piège tendu au chanteur par une Française d’origine algérienne:

Il s’agit d’une machination algérienne ourdie par les ennemis de notre intégrité territoriale

A-t-il notamment déclaré sur les réseaux sociaux.

Malheureusement cette affaire intervient dans un contexte judiciaire déjà très entaché pour Saad Lamjarred. En effet, en 2010, alors qu’il était encore inconnu du public, le chanteur a été poursuivi par un tribunal new-yorkais pour «agression et viol» par une jeune mannequin américaine.

Libéré sous caution avant d’être jugé, il en avait profité pour fuir le territoire américain. Cependant, en mai dernier, l’artiste a été sommé par la Cour suprême de l’État de New York de se présenter au tribunal dans un délai de trente jours.

L’annonce de son interpellation a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux au Maroc. Alors que des célébrités locales et des fans du chanteur affichent leur soutien, avec notamment la création du hashtag #JeSuisSaadLamjarred, d’autres réclament que justice soit faite.

Âgé de 31 ans, le chanteur est l’une des célébrités les plus en vue dans son pays. Diffusé en septembre, son nouveau clip Ghaltana (Tu as tort) a fait un carton sur internet avec plus de 16 millions de vues en une semaine. L’ensemble de ses vidéos comptabilise près de 613 millions de vues cumulées sur sa chaine YouTube, qui compte deux millions d’abonnés.

Publié le dimanche 30 octobre 2016 à 10:12, modifications dimanche 30 octobre 2016 à 9:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !