Faits divers

Russie : Étranglée à mort après s’être moquée de la taille de son pénis

Une mère célibataire s’est moquée de la taille du pénis de son amant. Une mauvaise idée.

Marina Kovalenko était une mère de famille de 29 ans. Après une rencontre d’un soir en Russie, elle s’est moquée de la taille du pénis de l’homme. Celui-ci n’a pas apprécié et l’a tuée.

L’homme s’est senti “humilié”

C’était une rencontre rapide comme il en arrive tous les jours partout dans le monde. Marina, mère célibataire de trois enfants rencontre un homme de 25 ans dans un café. Le courant passe bien et ils sortent marcher ensemble. Ils ont des rapports sexuels dans un garage. Mais, après qu’ils aient terminé, elle se moque de la petite taille de son pénis en riant. L’homme ne l’a pas supporté. Il l’a étranglée à mort puis a enterré son corps.

Quelques jours plus tard, les proches de Marina reportent sa disparition aux forces de l’ordre. Celles-ci retrouvent alors l’homme qui nie initialement. Mais, grâce aux caméras de surveillance, la vérité ne fait guère de doute. L’homme raconte alors ce qu’il s’est passé et explique s’être senti humilié et que cela l’a rendu fou. Placé en détention provisoire, il risque jusqu’à 15 ans de prison pour meurtre.

Publié le mardi 17 avril 2018 à 17:52, modifications mardi 17 avril 2018 à 16:12

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !