Faits divers

Nordahl Lelandais : une piste étudiée pour la disparition d’une Gardoise en 2009

Son nom apparaît désormais dans une nouvelle affaire.

STORY - Episode 48/86

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Affaire Maëlys

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Alors que Nordahl Lelandais a été maintenu en détention il y a quelques jours, son nom vient de surgir dans la disparition de Coralie Moussu, une Gardoise de 32 ans, en 2009. Le corps de la jeune femme avait été retrouvé dans le Rhône un an plus tard.

Vérifier la présence de Nordahl Lelandais au moment des faits

C’est l’avocat de la famille de la jeune femme qui a évoqué cette affaire.

Le Parquet de Nîmes a écrit fin janvier au juge d’instruction chargé du dossier Lelandais, pour lui demander de vérifier sa présence éventuelle dans le Gard à l’époque des faits

A ainsi précisé Me Patrick Gontard.

Pour l’instant, il s’agirait simplement d’une piste à l’étude. “Il s’agit uniquement de voir si cette porte peut être refermée” poursuit l’avocat. Carolie Moussu, une Gardoise de Vénéjean, près de Bagnols-sur-Cèze, avait disparu le 6 novembre 2009. Le corps avait finalement été retrouvé en décembre 2010, dans le Rhône, près de Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône). La famille n’a jamais cru à la thèse de suicide. Notamment parce que le véhicule de la jeune femme n’avait jamais été retrouvé.

Un cousin de Nordahl Lelandais sur place

Mais comment s’est fait le lien entre la disparition de la jeune femme et Nordahl Lelandais ? Pour rappel, l’homme est soupçonné d’avoir enlevé et tué la petite Maëlys fin août dans l’Isère. Il est aussi mis en examen et détenu depuis décembre pour l’assassinat du caporal Arthur Noyer en Savoie en avril.

Selon l’avocat de la famille, c’est la présence d’un cousin de l’ancien militaire qui a attiré l’attention. Il se trouvait à Bagnols-sur-Cèze. Une coïncidence suffisamment troublante selon lui pour alerter le parquet. La démarche avait toutefois déjà été faite par les enquêteurs. Selon nos confrères du Midi Libre, plusieurs autres cas seraient actuellement à l’étude. La SRPJ de Montpellier enquêterait ainsi sur le cas de Lucas Tronche, un adolescent de 16 ans disparu le 18 mars 2015 à Bagnols-sur-Cèze. Pour les gendarmes de la section de recherche de Nîmes, c’est la disparition d’Antoine, 16 ans, en mars 2016 à Clarensac qui est au cœur des investigations actuellement.

Au total, ce sont pas moins de onze familles venues de l’Isère, des deux Savoie et de la Drôme qui se sont réunies début février à Lyon. L’objectif ? Échanger des informations pour savoir si leurs proches disparus auraient pu se retrouver sur la route de Nordahl Lelandais.

Publié le samedi 10 février 2018 à 18:32, modifications samedi 10 février 2018 à 15:42

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !