Faits divers

Une meurtrière russe essaie de tuer son sosie avec un cheesecake empoisonné

Viktoria Nasyrova voulait voler l’identité de son sosie. Elle est désormais poursuivie pour tentative de meurtre.

C’est une histoire dont il se révèle compliqué de démêler tous les fils. Viktoria Nasyrova, une femme russe de 42 ans a empoisonné une new-yorkaise lui ressemblant beaucoup avec un cheesecake. Elle voulait voler l’identité de son sosie.

Un meurtre aux allures de suicide

Tout commence en août 2016. Viktoria Nasyrova se rend alors chez son sosie, une femme de 35 ans vivant à Forest Hills. Elle lui offre un cheesecake, spécialement fait pour elle. Mais, à l’intérieur, se trouve un tranquillisant. La victime se sent alors très mal et perd connaissance. Selon nos confrères de CBS, elle aurait le souvenir du visage de Viktoria Nasyrova à côté d’elle.

C’est sans doute une amie qui lui sauve la vie le lendemain la découvrant inconsciente avec des médicaments autour d’elle. Rapidement, la victime est amenée à l’hôpital. A sa sortie, elle réalise qu’on lui a volé son identité : passeport, certificat d’employeurs, cartes de crédit…Tout a disparu. Elle dépose plainte et les enquêteurs découvrent alors la présence de la drogue dans le gâteau.

Mais, il faudra attendre presque un an pour que la situation évolue avec l’arrestation de Viktoria Nasyrova. Celle-ci s’est entre temps transformée pour ressembler le plus complètement possible à son sosie. “C’est un crime bizarre et plein de rebondissements qui aurait pu terminer par le meurtre d’une femme dont le seul tort était de ressembler à l’accusée” a souligné le procureur du Queens, Richard Brown

Déjà recherchée pour meurtre

L’accusée se retrouve maintenant sur le banc des accusés et devrait encourir une très large peine de prison. De son côté, elle continue de dire qu’il s’agit d’une méprise. “Quand j’ai vu Olga pour la dernière fois, elle ne se sentait déjà pas bien. Elle m’a dit qu’elle avait probablement mangé quelque chose de mauvais” a-t-elle ainsi expliqué au New York Post.

Problème, pour Viktoria Nasyrova, certains antécédents pourraient jouer en sa défaveur. Ainsi, elle est accusée du meurtre d’une autre femme en Russie. Les restes de Alla Alekseeenko retrouvés en 2014 pointent vers elle. Pour s’échapper du pays, elle avait séduit l’enquêteur en chef. D’autres affaires émergent désormais à New-York où elle aurait séduit, drogué et escroqué des hommes. Viktoria Nasyrova est pour l’instant enfermée à la prison pour femme de Rikers Island. Lors de son jugement, le 25 mai prochain, elle risquera jusqu’à 25 ans de prison.

Publié le jeudi 1 mars 2018 à 16:28, modifications jeudi 1 mars 2018 à 14:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !