Faits divers

Lyon : Un braquage avec une fausse arme pour retourner en prison

Il a même attendu sur place que les policiers viennent l’arrêter.

Il voulait à tout prix retourner en prison. Les policiers de Lyon ont exaucé son vœu. Mardi 6 février, un homme de 28 ans a été jugé en comparution immédiate pour avoir braqué deux commerces la veille. Des actes réalisés avec… un pistolet en plastique. Il a été placé en détention provisoire.

Un individu souffrant de troubles psychiatriques

Tout commence lundi 5 février à midi. L’homme tente de réaliser un premier braquage, à l’angle de la rue Pasteur dans le quartier de la Guillotière à Lyon. Une écharpe sur le visage, il s’attaque à une épicerie asiatique. Mais, cette première tentative ne donnera rien.

Il récidive donc peu après, plus loin. Il entre dans une boulangerie et demande aux deux employés de lui remettre la caisse sous la menace d’une arme. Elles refusent de nouveau. Il sort du local et jette dans une poubelle son arme, achetée peu avant… dans une boutique de jouets. L’homme originaire de Saint-Etienne et qui souffre visiblement de schizophrénie a ensuite attendu que la police vienne l’arrêter.

Publié le mercredi 7 février 2018 à 16:37, modifications mercredi 7 février 2018 à 15:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !