Faits divers

L’homme qui aurait violé une femme de 87 ans trahi par son ADN

Le présumé violeur a été identifié grâce à des traces ADN présentes sur la scène de crime. Il a été interpellé par les forces de l’ordre.

La victime avait surpris le cambrioleur

L’horrible scène a eu lieu dans la nuit du 22 au 23 avril dernier à Lyon. Un homme, entre par effraction dans le domicile d’une femme de 87 ans qui vit dans le 9e arrondissement de la capitale des Gaules. Alors qu’il est en train de cambrioler l’appartement, la victime se réveille et le surprend. Alors que beaucoup de cambrioleurs auraient pris la poudre d’escampette, l’homme opte pour un choix différent. Pour cette femme, c’est le début d’une nuit d’horreur.

L’homme, le visage dissimulé et portant des gants décide de la violer pendant deux heures. Il quitte ensuite les lieux. Mais, il emporte avec lui le téléphone de celle-ci et des effets personnels. Traumatisée, elle réussit toutefois à prévenir la police rapidement. Ce sont eux et la police scientifique qui arrivent pour analyser l’appartement.

La victime était consentante selon lui

Après 10 jours d’enquête, les forces de l’ordre ont finalement réussi à interpeller un homme qu’ils suspectent d’être le coupable. Ils ont réussi à l’identifier avec un élément simple, des traces ADN présentes au domicile de la victime. Ils ont alors vu que l’homme était déjà enregistré dans le fichier national des empreintes génétiques explique le Progrès. Sachant qu’il était déjà connu, ils se sont activés rapidement pour être sûr qu’ils ne puisse pas récidiver. Sa photo et son signalement étaient depuis dimanche dans les commissariats de Lyon.

L’homme a finalement été repéré puis interpellé dans le centre de Lyon en fin d’après-midi. Il était jusque-là connu pour des faits de cambriolages et vols avec violence. Il a tenté de se justifier en expliquant que sa victime était consentante. Confronté à elle, il a fini par reconnaître les faits. Il a été mis en examen puis placé en détention provisoire ce mercredi.

Publié le jeudi 3 mai 2018 à 17:11, modifications jeudi 3 mai 2018 à 13:17

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !