Faits divers

Le corps d’une femme dissimulé dans un clic-clac

Dans la nuit de samedi à dimanche, le corps d’une femme a été retrouvé dans un canapé convertible dans un appartement régulièrement squatté à Nîmes, dans le Gard.

Deux hommes en état d’ivresse ont fait une macabre découverte dimanche aux alentours d’une heure du matin. En se rendant dans cet appartement toujours occupé faisant office de « squat » pour les habitants du centre-ville, les deux individus ont découvert le corps d’une femme inanimée et dissimulé dans un clic-clac. Immédiatement, les deux hommes ont alerté les policiers. Une source proche de l’enquête à déclaré à l’AFP :

La découverte a été faite, après que deux hommes en état d’ivresse ont prévenu une patrouille de police dimanche vers une heure du matin, indiquant avoir trouvé un cadavre caché dans un clic-clac.

Les deux hommes ont été placés en garde à vue mais nient toute implication dans cette affaire. Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire. La victime aurait été tabassée à mort selon une source proche de l’enquête. Le corps n’a pour le moment pas été identifiée.

Publié le lundi 15 février 2016 à 13:12, modifications lundi 15 février 2016 à 12:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !