Faits divers

Ille-et-Vilaine : A 88 ans, elle rentre de l’hôpital à 22h30 sans avoir mangé et pieds nus

Une fin de journée compliquée pour l’octogénaire victime d’aide-soignants débordés.

“Cela n’est pas censé arriver”. L’aveu du centre hospitalier de Saint-Malo en Ille-et-Vilaine est sans appel. Pourtant, Paulette âgée de 88 ans est rentrée dans un drôle d’état des urgences samedi 3 février vers 22h30. Elle n’avait pas mangé, se trouvait habillée d’une chemise de service ouverte et était pieds nus.

Les soignants totalement débordés

Paulette est admise aux urgences de Saint-Malo vers 10h30 ce matin-là. Elle aura finalement passé 12 heures sur place à attendre avant d’être ramenée chez elle dans des conditions très particulières. Son fils, Sébastien Charles qui vit avec elle à Roz-sur-Couesnon détaille son état en rentrant : “en arrivant, elle s’est jetée sur une bouteille d’eau”. Interrogé par Ouest-France, il a conscience des difficultés dans le milieu hospitalier mais ne trouve pas que c’est une raison suffisante.

Je sais que les internes et le personnel soignant ont beaucoup de travail. Ils courent partout, ils sont débordés. Mais je trouve inadmissible de laisser une personne dans un couloir, sur un brancard, sans boire ni manger une journée entière, et de la renvoyer chez elle presque nue.

Bien sûr, du côté de l’hôpital, les excuses sont de rigueur. Arnaud Guyader, le directeur de l’hôpital pointe une situation très particulière ce jour-là. “les urgences ont connu une forte affluence. Les soignants étaient débordés. Un point va être fait avec les équipes.”

Publié le vendredi 16 février 2018 à 13:36, modifications vendredi 16 février 2018 à 11:21

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !