Faits divers

Hérault : Il ne trouve pas ses cigarettes et frappe sa femme pour se calmer

Un quadragénaire vivant à Agde dans l’Hérault a frappé sa femme parce qu’il ne trouvait pas ses cigarettes.

Alertés par les cris provenant de l’habitation adjacente, les voisins ont appelé la police dans la nuit du 8 au 9 août. Une fois sur les lieux, les forces de l’ordre ont pu se rendre compte qu’elles se trouvaient face à une situation de violence conjugale.

Alors qu’il venait de passer une soirée arrosée, un couple en est venu aux mains. Ne trouvant pas ses cigarettes, l’homme contrarié a littéralement passé sa femme à tabac, lui laissant le visage tuméfié et ensanglanté.

La femme n’a pas souhaité porter plainte mais les clichés de ses insoutenables blessures ont bien été produits devant la cour. L’agresseur, présenté en comparution immédiate, s’est justifié comme il le pouvait :

Elle me tirait les cheveux, je lui ai mis quelques coups pour me dégager. Avec l’effet de l’alcool, je n’ai pas senti ma force.

Des explications dont s’est gentiment moquée Claire Ougier, présidente du tribunal correctionnel de Béziers comme le rapporte Midi Libre :

Ces photos-là n’illustrent finalement qu’une simple querelle. C’est juste que vous vous querellez de manière un peu plus forte qu’elle.

La femme violentée, mère de l’enfant de son compagnon est même venue à sa défense :

C’est une erreur, ça arrive. Je suis extrêmement jalouse, ça fait trop longtemps que je lui prends la tête avec ça.

Reconnu coupable, l’accusé, qui avait jusqu’alors un casier vierge, devra effectuer un an de prison ferme avec maintien en détention.

Publié le mardi 23 août 2016 à 12:07, modifications mardi 23 août 2016 à 13:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !