Faits divers

L’incroyable histoire de cette fillette arrachée du ventre de sa mère par une amie jalouse

En 2015, Angelikque Sutton, Américaine de 22 ans, a été éventrée par une amie qui voulait lui voler son bébé. Aujourd’hui, la fillette de deux ans qui a survécu au drame grandit… sans sa maman.

En novembre 2015, les tabloïds américains ont relayé une sordide histoire sur fond de jalousie. Aishleigh Wade, 24 ans, venait d’égorger et éventrer son amie d’enfance, Angelikque Sutton, enceinte de 9 mois, dans le but de lui voler son bébé. La jeune femme de 22 ans allait épouser son petit ami Patrick, père de l’enfant.

Quelques mois avant le meurtre, Aishleigh avait recontacté sa victime, qu’elle avait perdu de vue, via les réseaux sociaux.

La fillette survit

La principale suspecte de ce meurtre a fait croire à son entourage et même à son petit ami qu’elle aussi était enceinte. Mais il n’en était rien.

Elle avait des vêtements de bébé, des chaussures, du lait infantile, un berceau, tout ce dont une future mère a besoin. Sauf un bébé.

Expliquera le procureur lors de son procès, en novembre 2017.

Pour ça, elle avait besoin d’Angelikque Sutton.

Une fois seule avec sa victime, elle la poignarde à 50 reprises puis l’éventre afin de récupérer son bébé.

La police qui arrivera sur les lieux 30 minutes après le drame constate que l’enfant, qui a survécu, est en train d’être bercé par Aishleigh Wade.

C’est mon bébé !

Crie-t-elle aux agents qui tentent alors de la maîtriser.

Condamnée à 40 ans de prison deux ans après les faits, Aishleigh a privé la petite Jenasis de sa maman. Le père veuf a commenté la décision de justice avec pudeur.

Nous sommes juste heureux que justice ait été rendue.

Sa peine est néanmoins immense depuis la mort de celle qu’il aimait. D’autant plus que leur fillette grandit sous ses yeux.

Elle va bien. L’autre jour, je lui apprenais à faire des grimaces et elle m’imitait. Je lui montrais une photo de sa mère et elle a commencé à lui faire la même bouille. Des moments comme celui-là sont difficiles à gérer.

Publié le jeudi 18 janvier 2018 à 14:46, modifications jeudi 18 janvier 2018 à 12:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !