Faits divers

États-Unis : Un soldat croyait son bébé mort, sa femme l’avait vendu

États-Unis

Une femme a fait croire à son mari que son enfant était décédé. Comme le nourrisson n’était pas de lui, elle avait décidé de le vendre à un couple d’amis aux États-Unis.

Elle trompe son mari

En février 2018, Steven Garcia, un soldat américain en mission en Corée, a appris que sa femme Marina, 31 ans, avait accouché. Malheureusement, cette dernière lui annonce que leur petit garçon était mort-né, dans l’Arizona, aux États-Unis.

Or, sa femme lui mentait. En effet, le nourrisson était bien vivant raconte 20min.ch. De fait, la mère avait tout simplement décidé de vendre l’enfant à un couple d’amis par crainte que son mari ne découvre que le bébé n’était pas de lui.

Toutefois, alors que le couple d’amis rentrait au Texas après avoir récupéré l’enfant, il a été arrêté lors d’un contrôle routier. Intrigué par la nervosité du couple, l’officier de police a alors posé de nombreuses questions. Il a ainsi découvert que les Hernandez n’étaient pas les parents biologiques du bébé, né seulement trois jours auparavant.

La mèrenie avoir vendu l’enfant

Interpellée, la mère biologique a avoué avoir donné l’enfant au couple. Cependant, elle a nié l’avoir vendu. Depuis, Marina a expliqué aux enquêteurs qu’elle n’était pas vraiment sûre de savoir qui est le père du petit.

Étant lui-même un enfant adopté, Steven Garcia, 24 ans, a assuré que le fait de n’avoir aucun lien biologique avec l’enfant ne changeait rien du tout. Il se bat désormais pour récupérer la garde du petit Leo, rapportent nos confrères de 20min.ch.

La mère du petit garçon a plaidé coupable de tentative de fraude. Elle sera jugée dans quelques mois. Quant au couple, il a été condamné à quatre ans de prison avec sursis pour avoir forgé un faux certificat de naissance.

Au début du moi, une mère de famille afghane avait dû vendre son bébé de cinq mois pour financer le traitement de santé de son beau-frère.

Publié le mercredi 23 mai 2018 à 9:46, modifications mercredi 23 mai 2018 à 9:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !