Faits divers

Côte d’Ivoire : sacrifice d’un enfant de 4 ans lors d’un rituel à Abidjan

Côte d'Ivoire

Bouba, 4 ans, a été assassiné lors d’un rituel à Abidjan, en Côte d’ Ivoire. Un homme l’a sacrifié dans l’espoir de devenir riche.

Un sacrifice rituel pour devenir riche

Bouba, un petit garçon de 4 ans, a été sauvagement assassiné à Abidjan, en Côte d’Ivoire, pour les besoins d’un sacrifice rituel. Même si ce genre de drame n’a rien de nouveau dans le pays, cette fois-ci l’affaire a suscité une profonde indignation.

Aboubacar Sidick Traoré, était porté disparu depuis le week-end du 24 février 2018. L’enfant a été assassiné puis vidé de son sang. La police l’a retrouvé enterré, les membres ligotés et la gorge tranchée.

Un bijoutier de 27 ans a confessé être l’assassin. Proche de la famille du garçon, il a perpétré ce rituel dans l’espoir de devenir riche. Un marabout lui aurait dicté les consignes nécessaires pour rendre le sacrifice efficace.

Une vague d’indignation dans le pays

Cela fait plusieurs années qu’aucun cas de sacrifice rituel n’a été rapporté dans le pays. Néanmoins, plusieurs cas de disparitions d’enfants ont été signalés ces dernières semaines.

Ces disparitions inquiétantes font craindre une recrudescence de ce phénomène rituel. Un numéro vert a été mis en place pour signaler tout acte suspect sur la disparition d’enfants.

La mort de Bouba a provoqué une vague de colère dans le pays, comme l’explique RFI. Le gouvernement ivoirien, et même la première dame Dominique Ouattara, ont partagé leur peine sur les réseaux sociaux.

À Abidjan, ils sont des milliers à avoir rendu un dernier hommage au petit garçon. La première dame est venue présenter dimanche ses condoléances à la famille de Bouba.

Publié le mardi 6 mars 2018 à 11:17, modifications jeudi 8 mars 2018 à 17:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !