Faits divers

Canada : Un médecin inséminait ses patientes avec son propre sperme

sperme

Un médecin d’Ottawa, au Canda, est soupçonné d’avoir inséminé plusieurs de ses patientes avec son propre sperme.

Le médecin agissait sans leur consentement

Un médecin spécialiste de la fertilité, exerçant dans la ville d’Ottawa, au Canada, est accusé d’avoir inséminé plusieurs de ses patientes avec son propre sperme. Le Dr Norman Barwin aurait agi sans leur consentement.

Onze femmes qui ont eu recours à ses services pour avoir un enfant ont intenté une action collective en justice, selon Radio Canada. Le recours collectif a été lancé à l’automne 2016 par deux femmes. Elles avaient appris qu’elles étaient demi-sœurs et qu’elles avaient le même père, suite à des tests ADN.

51 cas

Des analyses d’ADN ont depuis révélé que le Dr Norman Barwin était également le père biologique de onze autres enfants. Dans seize autres cas, l’ADN des enfants ne correspond pas à celui de leur père. Pour 35 autres cas, l’ADN ne correspond pas au bon donneur. Les 51 personnes concernées devraient se joindre à la plainte collective, selon les avocats.

Il y a un immense abus de confiance. Les femmes avec qui nous avons parlé et qui sont allées le voir parlent de cela comme d’un ‘viol’.

a déclaré Peter Cronyn, l’avocat des plaignants.

Le docteur Norman Barwin n’exerce plus depuis 2012. En effet, il a démissionné de l’Ordre canadien des médecins en 2013, après avoir reconnu qu’il avait commis une faute professionnelle. À l’époque, il avait inséminé artificiellement quatre femmes avec le mauvais spermatozoïde.

Publié le dimanche 8 avril 2018 à 19:21, modifications dimanche 8 avril 2018 à 15:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !