Actualité

Déserts médicaux : Marisol Touraine relève le numerus clausus en faculté de médecine

Marisol Touraine a annoncé que 478 places supplémentaires allaient être créées dans 22 facultés de médecine. Cette mesure vise notamment à combler le manque de médecins dans certaines régions.

Afin de poursuivre sa lutte contre les déserts médicaux, Marisol Touraine vient d’annoncer une nouvelle mesure. Ainsi, la ministre de la Santé a déclaré ce jeudi 24 novembre, à l’Assemblée nationale, l’ouverture de 478 places supplémentaires dans 22 facultés au concours de fin de première année d’études de médecine.

Si les universités concernées n’ont pas été précisées, cela correspond à une augmentation de 11 % de leur numerus clausus. L’année dernière déjà, ce dernier avait été relevé dans certaines régions. Les places en deuxième année de médecine au niveau national étaient passées de 7497 à 7676 entre 2015 et 2017.

Avec cette nouvelle hausse, le nombre de médecins formés au niveau national augmenterait ainsi de 6,3 % pour atteindre 8154 étudiants, soit le plus haut chiffre depuis 1978.

Les effets de cette mesure devraient être observables dans une dizaine d’années.

Dans l’immédiat, pour réduire à court terme la désertification médicale, Marisol Touraine a également soumis au vote un amendement au projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2017. Ce dernier prévoit la constitution d’équipes de médecins libéraux remplaçants auprès des Agences régionales de santé (ARS). Dans ce cas, la circulaire adressée aux Directeurs généraux des ARS va prévoir la création d’un statut de médecin adjoint. Elle autorisera les étudiants médecins, n’ayant pas encore présenté leur thèse, à venir en renfort auprès des médecins installés dans les zones où la pénurie est la plus forte.

Ces équipes viendront soutenir les médecins libéraux installés en zone sous-dense. Il s’agit d’une attente forte, exprimée par les jeunes professionnels eux-mêmes.

A justifié la ministre de la Santé.

Marisol Touraine a défendu la « politique forte, volontariste, innovante » menée depuis 2012 en faveur de l’installation de jeunes médecins en zones désertées.

Si cette politique commence à porter ses fruits, elle doit être poursuivie et amplifiée.

A ajouté la ministre.

Publié le vendredi 25 novembre 2016 à 14:29, modifications vendredi 25 novembre 2016 à 13:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !