Actualité

Berlin : Le passager décédé du camion aurait été pris en otage

Un camion noir a foncé lundi 19 décembre 2016 au soir à travers un marché de Noël à Berlin (Allemagne). Le bilan est lourd : douze morts et pas moins de 50 blessés. La piste d’un attentat reste privilégiée. L’homme retrouvé mort dans la cabine du camion était un ressortissant polonais et selon les dernières informations, il aurait été pris en otage.

Ce lundi 19 décembre 2016, c’est un choc terrible en Allemagne. Un camion fou a roulé sur la foule sur le marché de Noël à Berlin. Le bilan est lourd : 12 morts et environ 50 blessés selon la police de Berlin. L’homme suspecté d’être le chauffeur du camion pourrait être un ressortissant du Pakistan ou de l’Afghanistan. Et selon l’agence de presse allemande DPA citée par le site belge 7sur7,  le passager est un ressortissant polonais. Il aurait été pris en otage.

Berlin : Vers la piste d’un attentat

Selon 7sur7, l’identification de l’auteur du drame reste difficile à déterminer. Et pour cause, de faux noms peuvent être aussi bien utilisés. De plus, le journal allemand Tagesspiegel rapporte que ce même homme pourrait être connu des autorités pour des faits criminels mineurs. Des informations basées à partir de sources proches des services de sécurité.

De son côté, l’agence DPA indique qu’il pourrait avoir rejoint l’Allemagne en février en tant que réfugié. Et ajoute que certains demandeurs d’asile empruntent différents noms dans l’espoir de se voir accorder rapidement un permis de séjour. La police allemande penche également vers la piste d’un camion volé. En effet, selon elle, le véhicule utilisé aurait pu être dérobé sur un chantier polonais. Un sac de couchage aurait également été découvert près des lieux du drame. La police se montre très prudente et ne donne pas plus de détails.

Le passager décédé, un otage ?

Le passager décédé du camion était un ressortissant polonais. Il pourrait s’agir du chauffeur du poids lourd, qui était immatriculé en Pologne. Mais la piste la plus crédible serait une prise d’otage du chauffeur par l’auteur des faits.

Le propriétaire de l’entreprise, Ariel Zurawski, cousin de la victime, a affirmé à la police que le conducteur n’avait rien à voir dans ce drame. Une piste que semble privilégier la police berlinoise qui a lancé un appel aux personnes présentes sur les lieux du drame lundi soir. Elle demande en effet aux témoins d’envoyer photos ou vidéos sur un site dédié.

Tôt ce mardi 20 décembre 2016 au matin, plusieurs habitants de Berlin ont commencé à venir sur les lieux du drame pour rendre hommage aux victimes de l’attaque.

Publié le mardi 20 décembre 2016 à 9:40, modifications mardi 20 décembre 2016 à 9:40

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !