Actualité

Attentat de Nice : Une véritable marée humaine présente pour la minute de silence

Le lundi 18 juillet représentait le troisième jour de deuil national suite à l’attentat survenu le 14 juillet au soir sur la Promenade des Anglais. Afin d’observer une minute de silence, plus de 42.000 personnes se sont rassemblées sur les lieux du drame !

Quatre jours après l’attaque terroriste ayant fait 84 morts et des centaines de blessés sur la Promenade des Anglais, à Nice, les citoyens français étaient invités à observer une minute de silence afin de rendre hommage aux victimes de ce acte de terreur.

Ainsi, lundi, aux alentours de midi, pas moins de 42.000 personnes se sont retrouvées sur les lieux de la tragédie afin de respecter les soixante secondes de recueillement. Une véritable marée humaine que n’a pas manqué de saluer Christian Estrosi, actuel président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la métropole Nice-Côte d’Azur :

Une cérémonie pour laquelle Manuel Valls et Marisol Touraine, la ministre de la Santé, avaient fait le déplacement. Une présence vue d’un mauvais oeil par de nombreux citoyens présents derrière les cordons de sécurité, qui n’ont pas manqué de siffler et d’insulter les deux représentants du gouvernement.

Une situation sur laquelle Manuel Valls s’est confié à Nice-Matin :

Les sifflets, les insultes, sont indignes dans une cérémonie de recueillement et un hommage aux victimes.

Entamée par un coup de canon étroitement lié à la culture niçoise, la minute de silence, couverte d’applaudissements, a laissé place à l’hymne occitant Nissa la belle, entonné par des centaines de locaux émus par la tragédie ayant frappé leur baie des Anges quelques jours auparavant.

Publié le mardi 19 juillet 2016 à 9:02, modifications mardi 19 juillet 2016 à 8:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !