Sci-Tech

Et si une station spatiale s’écrasait bientôt dans le sud de la France ?

Une station spatiale chinoise pourrait bien s’écraser dans un petit coin de France.

Tiangong-1 (Le Palais Céleste – 1). Retenez bien ce nom. C’est celui de la station spatiale chinoise qui va bientôt faire rentrée sur Terre. Problème, il n’y a personne aux commandes.

De la Corse à Lourdes

La Chine ne le reconnaîtra pas. Ce serait de mauvais ton. Reconnaître qu’elle a perdu le contrôle de sa station spatiale ? C’est pourtant bien le cas selon les experts. Elle perd en effet plusieurs kilomètres d’altitude par jour et cela va en s’accélérant. Selon les calculs, elle devrait donc tomber sur Terre entre le 29 mars et le 9 avril.

La question importante est : “oui mais où ?” Là encore les scientifiques se livrent au petit jeu des calculs. Pour l’instant, on sait qu’elle ne pourra pas tomber au nord du 43e parallèle dans l’hémisphère boréal et au sud du 43e parallèle dans l’hémisphère austral. Cela ne vous parle pas ? Le 43e degré de latitude nord passe juste au sud de Marseille. Donc elle pourrait tomber sur la Corse, Toulouse, Lourdes ou encore Perpignan. Comme sur des milliers d’autres endroits sur la planète.

Quel danger réel ? Le risque zéro n’existe pas bien sûr. Mais, il faut relativiser sur ce qui tomberait. La station fait 8,5 tonnes, 10 mètres de long et 3,5 mètres de diamètre. Mais, en entrant dans l’atmosphère, elle se disloquerait en plein de petits morceaux. Pour que l’un d’entre eux vous tombe sur le coin du nez, la probabilité est de 1 sur 10.000. Rien ne sert donc de fuir en zone sûre…

Publié le mardi 20 mars 2018 à 9:39, modifications mardi 20 mars 2018 à 9:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire

En direct