Sci-Tech

Selon ce scientifique, la vie après la mort est impossible

Que devient-on après la mort ? Rien. Absolument rien selon ce scientifique américain.

La preuve par la science

La science peut nous aider à comprendre les plus grands mystères de l’univers. Qu’il s’agisse de  la recherche d’une vie alien ou encore de l’exploration des fonds-marins. Mais, parfois, la science nous apprend aussi qu’il n’y a rien à chercher. C’est ce que nous annonce Sean Caroll, un professeur de physique à l’Institut de Technologie de Californie.

Il explique ainsi dans un article de nos collègues du journal britannique Expres, la vie après la mort n’existe pas. Et il ne s’agit pas d’une conviction spirituelle. Pour lui, les preuves scientifiques sont là. Ou plutôt ne le sont pas. C’est bien simple, ce serait impossible selon lui. Pour qu’une vie après la mort existe, il  faudrait en effet que la conscience soit entièrement séparée de notre corps physique. Et tout indique qu”elle n’existe pas sous cette forme.

La conviction qu’une certaine forme de conscience persiste après que nos corps meurent et se désintègrent en leurs atomes constitutifs font face à un obstacle énorme et insurmontable. Les lois de la physique sous-jacentes à la vie quotidienne sont complètement comprises.Et il n’y a aucun moyen dans ces lois de permettre que l’information stockée dans notre cerveau persiste après notre mort.

Le chercheur précise aussi que des recherches ont été faites en se basant sur la théorie quantique des champs. Selon celle-ci, il y a un champ pour chaque type de particule, un pour les photons, un autre pour les électrons et chaque type de particule. Dans le cas d’une vie après la mort, selon cette théorie, il y aurait des particules esprit. Et il n’y en a pas.

Pas sûr toutefois que ce genre de considérations soit suffisante pour ceux qui appuient leur conviction sur des croyances religieuses.

Publié le mardi 8 mai 2018 à 7:12, modifications mardi 8 mai 2018 à 8:24

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !